le défi de septembre : le #nogrignotagemonth

En août a circulé sur le petit monde virtuel des blogs une drôle d’initiative, partie de chez Manu, c’est le #noshoppingmonth. Le quoi ? OK. Pour toi lecteur-trice étranger à la langue de Shakespeare, pour résumer, c’est l’abstinence totale de tout ce qui n’est pas indispensable à la vie quotidienne. Exclus donc les achats boulimiques de fringues, cosmétiques, gadgets en tous genres, resto, décos, etc… Que de l’alimentaire, hygiène, ce qui concerne les enfants, le remplacement d’un apparail électroménager qui décède, ou de l’ordi qui lâche (impensable, le frigo ça va encore, mais l’ordi, quand même…). Ayant pris le train en route, voire aux 3/4, c’est-à-dire après notre retour de vacances, j’ai bien été tentée de rejoindre cette bande d’insensées pendant 5 secondes, seulement faire ça en août était impossible pour moi, des vacances sans shopping ça n’existe pas, un mois entier n’en parlons même pas. J’aurais capitulé au bout de 2 jours, je me connais.

En revanche, j’ai signé pour septembre dès les premiers jours de l’idée qui a suivi : VirginieB que je lis régulièrement, a pris le relais et mis en place le #nogrignotagemonth. Même cause, mêmes effets : on mange équilibré 4 fois par jour, rien entre les repas, adieu veau, vache, cochon ,couvée « crocrodiles » en gélatine, Kinder Schokobons, et autres fraises Tagada. Bon pas de régime draconien non plus, le mieux étant l’ennemi du bien, tout couper d’un coup c’est le meilleur moyen de replonger le 1er octobre.

Alors bilan à mi-parcours ? Je peux dire que je tiens, le carré de chocolat accompagnant mon café du midi me suffit, je ne sais pas si ça se verra sur la balance à la fin du mois, mais le but n’était pas franchement là. Non, ce que je voulais, c’était me débarrasser de cette vilaine habitude prise depuis mes débuts de mèrofoyer, à savoir plonger innocemment la main dans le placard à bonbons de la cuisine, une fois les enfants à l’école, (c’est pas bien de leur donner de mauvaises habitudes alimentaires) et un peu trop souvent selon Chérimari.

Sur ce, je ne me suis encore servie mon café, je vais de ce pas rattraper ce fatal oubli, et on en reparle dans 15 jours ?

12 réflexions sur “le défi de septembre : le #nogrignotagemonth

  1. Euh, qui a dit adieu bonbecs & co? Si c’est pris avec le repas (genre dessert ou remplaçant le repas,), ça ne compte pas comme grignotage :)… je dis ça je dis rien

    • Non non justement, c’est bien pour ça que j’ai noté « pas de régime draconien », sinon c’est infaisable, c’est juste les entre-repas qu’il faut éviter…

  2. Pingback: Passage aux aveux « maman est en haut !

  3. Huhu… oui, je continue ma promenade chez toi, puisque l’endroit est très agréable 😉
    Je fais ma geek pendant mes trois malheureux jours de congé pendant que Monsieur fait son geek avec la X*b*o*x et les garçons !! Quelle famille franchement…
    je vais peut-être quand même faire un peu de popote !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s