Le match France-Suède

Il ya 10 jours, si vous avez bien suivi, nous sommes revenus bredouilles de notre voyage inter-galactique chez le géant suédois. Qu’à cela ne tienne, la ténacité est chez nous plus qu’une qualité, c’est dans les gênes familiaux depuis des lustres, et l’heure de la revanche avait sonné. Jeudi dernier, après mon passage démoralisant chez l’ami Pôle-Emploi (pas de panique, je vais vous relater ça aussi dès que possible), j’ai remonté mon moral et baissé celui de notre compte en banque en remettant les pieds chez Ikea.

Ayant respecté l’indispensable vérification le matin même de l’état des stocks, étape chaudement recommandée par la vendeuse elle-même, l’armoire Aspelund tant convoitée n’attendait plus que moi, limite si elle ne me faisait pas signe du fond de son carton. Le problème (car il y en a toujours un), c’est que la bête pesait 80 kilos, répartis en 2 cartons de 2 mètres de long. Et que j’étais seule bien entendu, à venir la chercher, Chérimari travaillant ce jour-là entre le Cher et la Sarthe (dans le quart nord-ouest de la France, quoi)(je ne connais pas ses trajets par coeur, ça change tous les jours).

Ne doutant pas une seconde de l’amabilité des employés au gilet jaune et bleu, et arborant mon plus beau sourire, je demandais donc au monsieur du rayon libre-service de bien vouloir m’aider à charger la bestiole sur le chariot. « Ben oui, puisqu’il n’y a personne d’autre, je vais le faire. » (soupir et regard par en-dessous). Merci, trop aimable. « Par contre, je ne sors pas du magasin. » Sous-entendu, tu te dém……. pour le mettre dans ta voiture. Pas de souci, les sourires avenants j’en ai plein mon sac à main, y’a qu’à demander, ça va bien marcher sur tes collègues. Je me dirige vers les caisses, 159 € tout compris puisque j’avais déjà acheté des babioles la semaine précédente, et je gare la voiture à l’espace chargement-15-minutes-maximum. De là je retourne demander de l’aide pour mettre la bête dans la voiture, et le jeune homme (un poil plus aimable que le précédent) soulève de ses bras musclés les 2 cartons pour les enfourner dans la voiture, qui ferme tout juste (j’adore les monospaces). Un regard à la montre : c’est fou comme le temps passe vite ici, cela fait déjà une heure que j’y suis alors que j’avais compté une 1/2 heure à tout casser !

Samedi (oui les cartons sont restés 1 journée entière dans la voiture, ce qui a beaucoup fait rire les z’enfants qui ont du les escalader une bonne dizaine de fois en tout pour s’installer dans leurs sièges) était le jour du montage, à quoi s’est attelé gaiement Chérimari, assisté sur la fin de Misspaillettes. Moi j’étais juste bonne à aider à soulever l’armoire pour la mettre sur ses pattes, et nettoyer la chambre une fois le boulot terminé. Et puis il ne vaut mieux pas être 36 dans la même pièce, ça devient vite le souk sinon. J’interviens juste de temps en temps pour vérifier que la notice est bien suivie dans l’ordre (car l’homme a une fâcheuse tendance à sauter des pages, et à se rendre compte après que des éléments sont montés à l’envers, ce qui ne manque pas de me sauter aux yeux, ou pire encore, que des pièces restent alors qu’elles sont censées servir à quelque chose). Et à la fin de la matinée, youpi, Timouton avait enfin son armoire (l’engin n’a d’ailleurs pas trouvé meilleure idée que se cacher dedans, et j’ai eu toutes les misères du monde à lui expliquer que ce n’était pas le but de l’opération). Si vous avez des meubles suédois à monter, n’hésitez pas à nous appeler ! Covima family 1-Ikea 0.

PS : incroyable mais vrai, dans le magasin les articles de Noël sont déjà en rayon, si c’est pas énervant à mi-octobre…

 

3 réflexions sur “Le match France-Suède

  1. Pingback: Vide-(grenier) dressing « maman est en haut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s