Voyons le bon côté des choses (petit bilan de la semaine)

Les spaghettis alle vongole de Marine

Bon, récapitulons. Alors, en ce début de week-end, j’avoue, j’chuis crevée. Cet état est du principalement à une accumulation de plusieurs éléments, qui font passer de mauvaises nuits, au sommeil insuffisant et bien peu réparateur. Un petit bilan en +/-, pour faire le ménage, ça vous dit ?

Dans les – (on va commencer par ce qui fâââche) :

  • un Timouton que j’aurais pu « pseudonymer » ces jours-ci Tiglouton (ça va encore) ou Tibougon (ça va beaucoup moins bien). Rapport au refus catégorique d’obéissance et à l’utilisation excessive du non, sous toutes ses formes. Rapport aussi à la seule motivation que ce petit garçon connaisse désormais pour aller à l’école : son ventre. On ne me l’avait jamais encore fait, mais Timouton innove : le travail, les copains, la maîtresse tout ça c’est gentil tout plein mais lui trouve que manger la maison d’Hansel et Gretel en pain d’épices dans la classe c’est bien sympa aussi, et ça aide grandement à se lever le matin. Chacun ses motivations. C’est pas gagné, quand il comprendra qu’au bureau, le patron ne t’attend pas avec des croissants, mais parfois avec des tartes (dans la figure).
  • Une Miniprincesse, que j’ai failli encenser de louanges si ce billet avait été posté hier soir, rapport aux grands progrès réalisés depuis la rentrée, et à l’aisance un peu plus perceptible chaque jour dans la lecture. Le CP ça responsabilise, et le caractère s’adoucit énormément, il était temps. Mais ça, c’était hier soir. Car avant le dîner, une petite colère s’est pointée, sans prévenir, mettant une fois de plus ma patience à rude épreuve. « Tu es relou, là » est tout ce que j’ai trouvé à lui dire, je ferai mieux la prochaine fois, promis.
  • Ma recherche d’emploi : tiens oui c’est vrai, c’est dans l’actualité ça. Elle se porte moyennement, pas de débouchés en vue, ça n’avance pas, ça stagne même. Ras le bol.
  • Un Chérimari absent toute la semaine, ça commence à devenir une habitude cette histoire, a pour conséquence des mômes qui avaient enclenché le mode « pénible – level 8 », sur une échelle de 10. Voir les paragraphes 1 et 2 ci-dessus, même Misspaillettes s’y est mise. Vivement ce week-end, ai-je soufflé toute la semaine.
  • 

Dans les + :

  • Les vacances de la Toussaint ont commencé. Ah ça non, on va le mettre dans les – finalement, car si ce temps pourri continue pendant 10 jours, l’ennui va vite s’installer, les disputes s’enchaîner, ma tranquillité s’évanouir complètement, et je vais finir en Une de Ouest-France parce que j’en aurai pris un pour cogner sur l’autre (drame familial, ils appellent ça).
  • Chérimari est ENFIN rentré ce midi, fatigué mais content de regagner ses pénates, et de retrouver femme et z’enfants. La mauvaise nouvelle c’est que les déplacements à la semaine semblent partis pour durer…
  • J’ai rempli mon caddie jusqu’à l’indigestion hier, fait des stocks de sucre et de farine (limite enragée dans les rayons)(ironie, bien sûr), mon frigo et mon placard débordent, le monospace a encore le réservoir à moitié rempli, tout va bien. Si on n’a plus de gasoil, au moins on a de quoi bouffer pendant un bout de temps, cette satanée grève ne m’aura pas. En cas de besoin, je peux toujours compter sur la solidarité des internautes pour savoir où m’approvisionner. Vive internet.
  • Ce midi, j’ai réussi à reproduire la recette de Marine, Masterchef de jeudi. Oui, oui, les spaghetti alle vongole étaient délicieuses, même avec des moules parce que les palourdes étaient aux abonnés absents du rayon « poissonnerie », faute aux grèves-blocages des bases logistiques-plus de gasoil-feu de camp des syndicalistes. C’est décidé, si je n’arrive pas à trouver du boulot, je participe à l’édition 2011, pour gagner les 100 000 € et ouvrir mon restaurant.

Après tout, voir la vie du bon côté, ça tient à peu de choses…

Allez bisous et bon week-end !

2 réflexions sur “Voyons le bon côté des choses (petit bilan de la semaine)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s