Mini boum

Samedi après-midi, Misspaillettes recevait ses copains-copines (oui cette année il y avait deux garçons)(les temps changent) pour fêter dignement ses neuf ans. Vu qu’à cet âge, on commence à avoir une vie sociale bien remplie, entre les copines de longue date, celles du caté, les invitations à rendre… j’ai bien été obligée de faire un tri pour ne pas me retrouver en surcharge numérique (et plus que mes oreilles ne pourraient en supporter). Neuf ans = huit invitations, plus la petite soeur et le petit frère, cela me semblait correct. Chérimari m’a bien assommée d’un désespéré « Mais t’es folle », trop tard, les cartons étaient distribués (en espérant qu’au passage, la grippe, la gastro ou autre microbe en auraient décimé un ou deux avant samedi). Niet ! A une exception près (chanceuse si tu me lis), ils étaient TOUS là, trop contents de venir (tu m’étonnes, John) !

Ce qui me rassurait, c’est qu’à cet âge, ils s’occupent déjà bien seuls, et que les connaissant tous à peu près, je savais qu’ils s’entendraient bien. Et avec deux garçons parmi toutes ces greluches en jupette, l’équation était bonne. Ce que je n’avais pas prévu, c’est qu’ils se jettent sur le goûter comme une nuée de moineaux faméliques (moi qui avais cuisiné large pour notre dessert du soir avec Chérimari, on a juste eu le temps de sauver notre muffin du carnage)(et de trouver un dessert de substitution pour le soir du coup). 

L’après-midi a passé à la vitesse de l’éclair, entre jeux de courses dehors, relais, colin-maillard, puis la petite troupe essoufflée est rentrée pour une partie de jeu de société et reprendre des forces, ça on l’a dit plus haut. Puis histoire de perdre des calories, je leur ai proposé de danser, idée qui a emballé tout le monde. On a fermé les volets pour faire plus vrai, et je me suis vite éclipsée, ne me sentant plus trop à ma place. Ils se sont éclatés sur David Guetta, m’ont demandé les Black Eyed Peas et Michaël Jackson, c’est qu’on a des goûts musicaux bien précis, en plus. Le temps de raffler la mise restante en cookies au Toblerone, et l’heure du départ était déjà arrivée.

Misspaillettes, ravie de sa fête, a commencé à accuser le coup dès la dernière copine partie.

Et à 21h, nous étions tous au lit !

 

Publicités

2 réflexions sur “Mini boum

  1. Génial, cette organisation, les enfants ont du passer un très bonne après midi, la boum à cette age c’est un classique et avec l’entrée des garçons dans la partie je vous laisse imaginer dans quelques années …
    Pour la Playlists c’est infernal moi qui fais ce genre d’animation régulièrement ca change tout le temps et tous les mois il faut s’adapter et le pire c’est qu’en fonction des villes ils n’écoutent pas la même chose.
    Dur dur de satisfaire tout le monde !!!
    Encore bravo pour cette belle animation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s