Mange ta soupe (une cuillère pour Xavier Bertrand)!

Aujourd’hui, billet com-plè-te-ment déculpabilisant : j’ai beau être à la maison (enfin occupée au recensement de ma ville en ce moment, mais ça j’en parlerai un autre jour), aller chercher les z’enfants à l’école le midi trois jours sur quatre, les avoir bien évidemment à table tous les soirs (qui créera un jour le service traiteur à domicile des mamans ? Tiens, moi peut-être), et déborder d’énergie et d’imagination (hum), ben j’avoue que parfois j’étais à court devant mes casseroles et que la question-qui-tue revenait souvent : « mais qu’est-ce que je vais encore faire à manger ? » Et parfois, aussi, j’ai bien envie de leur dire : « ce soir on ne mange pas ». Non ?

Dorénavant, la question du dîner tout au moins ne se pose plus, en hiver, pendant la semaine, car Chérimari est souvent absent la semaine, puisqu’on fait au plus simple, à savoir : de la soupe (ça m’arrange)(reviens, Chérimari, tu rentres quand tu veux les soirs de semaine, mais je ne changerai plus mon programme pour toi, sache-le). Maison la soupe, avec des légumes bien de saison, pas de tomate du Maroc ou de je-ne-sais-quoi du Chili, gentiment fournis par les papys-mamies (merci, depuis qu’ils sont à la retraite, faut bien qu’ils s’occupent, et c’est pas avec notre potager expérimental qu’on a de quoi nourrir la troupe), donc bio 100 %, l’eau du robinet, la marmite de ma mamie et le feu dessous. Vingt minutes de cuisson, et c’est prêt ! Et comme je suis wonder-woman (sans le costume bleu et rouge, mais si vous le trouvez, je prends), j’en prépare plusieurs litres à l’avance, et je peux même en congeler !

Conclusion : ça fait manger des légumes à toute la famille (et hop les 5 fruits et légumes par jour), si le coeur nous en dit, on peut danser pendant la cuisson et répéter le gala avec les filles (et hop pratiquez une activité physique régulière), et comme c’est bon et bio, on ne sale pas trop, pas besoin (et hop ne mangez ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré). Avec ça, si je ne fais pas plaisir au gouvernement, moi…

De plus je peux assurer que même les plus gloutons sont calés après la descente d’un grand bol, reste juste une petite place pour le yaourt (et hop 3 produits laitiers par jour) et un fruit. Simplicissime non ? Une petite cuillère, Monsieur le Ministre ? Bon si vous avez des idées pour le déjeuner en revanche…

Participation au défi#4 de VirginieB.

Publicités

4 réflexions sur “Mange ta soupe (une cuillère pour Xavier Bertrand)!

  1. Et bien même ici, en Afrique, j’a adopté aussi, les enfants aiment, et comme tu dis, on mange des légumes et c’est pratique.
    On change les goûts, on rajoute des croûtons, ou du fromage.
    Perso, j’adore.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s