La quête du gilet à poils

Au début de l’hiver, je me suis lancée dans la chasse au yéti.  Après maintes recherches, j’ai capturé au péril de ma vie l’animal dans le rayon d’une boutique, pour porter fièrement ses poils sur le dos, et cette peau de bête m’a tenue au chaud une bonne partie de l’hiver. Seulement quand on a la mode dans le sang (hum), on transmet ses gênes à ses filles, qui n’ont guère tardé à me réclamer la même chose, surtout quand leur baby-sitter a débarqué un jeudi soir affublée de l’objet de leur convoitise. En matière de tendances, on peut lui faire confiance à cette jeune fille, croyez-moi.  

Là, donc, les choses se sont compliquées un brin. J’allais devoir chasser le bébé-yéti. Et où se reproduisent-ils donc, ces poilus ? Quand les soldes ont déjà trois semaines d’existence, autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Plus le moindre gilet à poils dans mes magasins habituels, ni sur le net.  Je sentais que la quête du précieux allait vite tourner à l’expédition chevaleresque.

Et puis un matin, en faisant les courses alimentaires, mes pas m’ont fait bifurquer dans le rayon « enfant » et il m’a presque sauté au cou, attendant piteusement une jeune propriétaire, planqué derrière un gilet en laine et quelques t-shirts bariolés. 11€00, soldé -50 %, qui dit mieux ? Voilà pour Misspaillettes. Restait à combler Miniprincesse, la plus exigente des deux. Aïe.

J’ai écumé les méandres du net, ai dangereusement navigué vers des sites complètement inconnus, et ai fini par dénicher non pas des poils de yéti, mais une peau de mouton, ce qui est pas mal non plus. Pour un prix dérisoire (la veille du Noshoppingmonth, quelle chance !), j’ai même pris la robe style Petite-Maison-dans-la-Prairie assortie. « Clic » dans le panier, et trois jours plus tard, j’ai transformé ma demoiselle qui ne veut plus quitter son gilet-doudou, avec un sympathique petit look « bergère et fleurs des champs »…

gilet imitation fourrure & robe fleurie : 3Suisses / boots Gemo / modèle Miniprincesse / alternance nuages et éclaircies : made in Bretagne.

Publicités

2 réflexions sur “La quête du gilet à poils

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s