Décalage générationnel

Moi je suis de la génération seventies. Je tairai mon année précise de naissance, par respect pour mes congénères né(e)s à cette période, ou avant, et qui me disent gentiment « Ah mais t’es encore toute jeune ! » et qui n’en pensent pas moins.

J’avoue bien malgré moi que je ne me vois pas vieillir, et je pense que je ne suis pas la seule à penser ainsi. D’ailleurs je suis restée bloquée un moment sur l’année de mes 33 ans, va savoir pourquoi, bien au-delà de l’anniversaire suivant. Mon cerveau se refusait à aller plus loin. Et l’idée de rajouter une bougie supplémentaire chaque printemps ne m’enchante guère, mais c’est la vie.

En revanche, il y a parfois des petits signes que celle-ci nous envoie, pour nous faire comprendre qu’on prend de l’âge. Et bien souvent, ce sont nos z’enfants eux-mêmes qui se chargent de ce perfide rappel. Un chanteur dont on fredonne les airs et dont ils n’ont jamais entendu parler, des expressions auxquelles ils ne comprennent rien et qui nous semblaient encore très « in » il y a peu de temps… Quand je tombe parfois sur la date de naissance de certaines jeunes mamans de mon entourage, nées après 1980, je fais un blocage. J’ai encore l’impression que ce sont des bébés, par rapport à moi.

L’autre jour dans la voiture, en allant à l’école (c’est souvent très riche les trajets quotidiens vers l’école, quand on ne chante pas, on refait le monde), Misspaillettes : « Il va avoir quel âge, Papa cette année ? » « 37 ans. » Miniprincesse : « Ah ouais, et toi ? » « biiip » (coquin, tu pensais que je me serais vendue ?) Misspaillettes : « Han, plus que biiip ans et tu vas avoir 40 ans ??? Oh la la ! » Moi, regard de mitraillettes dans le rétroviseur, je pouffe de rire car la belette s’est auto-censurée en mettant la main devant sa bouche pour ne pas me vexer. Punaise, bientôt 40. Premier coup de bambou.

Lors de notre dernière virée à la médiathèque, Miniprincesse a emprunté un « J’aime lire » avec au dos une cassette qui permet d’écouter certaines histoires. En rentrant elle me demande : « Maman c’est quoi ça ? » « Une cassette ! » « Et ça sert à quoi ? » Deuxième coup de bambou. C’est vrai qu’un enfant de six ans, aujourd’hui, à part les CD et le MP3, ça n’a aucune d’idée de l’usage d’une pauvre cassette…

 

Publicités

13 réflexions sur “Décalage générationnel

  1. Je plussoie à 100 % !!
    (Heu, serait-on de la même année ?)
    Ce qui me rassure quand même, c’est qu’on me donne encore 7 à 8 ans de moins que mon âge réel, malgré mes quelques cheveux blancs que je n’ai pas envie de cacher pour l’instant. 🙂

  2. hum, hum! coucou, c’est moi le bébé, je suis de 1980! 😉
    C’est bizarre mais moi mon coup de flip, c’était pour mes 30 ans en juin… !
    Et dis, quand tu étais petite, ça existait les voitures?

  3. dans le même style, mon mari m’a fait remarqué hier que utiliser l’expression « 3615-je raconte ma vie » n’était plus vraiment d’actualité et que je risquais de ne pas être comprise par les plus jeunes…

  4. Hé la p’tite jeunette !!
    Je me souviens parfaitement de la mort de Claude François, et encore avant de la sécheresse de 1976 (le jardin de mes parents était tout craquelé) 😛
    Rassure-moi, Mimi, te souviens-tu quand les ceintures de sécurité sont devenus obligatoires à l’arrière ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s