Mariage princier commenté par les z’enfants

Phil Nobel/Reuters

Ce matin, nous n’aurions loupé pour rien au monde la retransmission du mariage de l’année et dès 9h30 nous étions, les z’enfants et moi, bien installés pour l’évènement. Les filles, surtout, étaient très excitées à l’idée de voir une princesse qui change de Blanche-Neige et Cendrillon.

Les commentaires ont fusé, et j’avoue que j’ai bien ri à entendre leur chronique version 6 et 9 ans, l’oeil acéré et peu avares de critiques. Lire la suite

L’atelier cuisine du mercredi : lasagnes au saumon

Aujourd’hui, pour changer de l’habituelle recette sucrée publiée le jour des z’enfants sur ce blog, un plat salé. Ce n’est nullement ma faute, la responsabilité revient à ma petite nièce G. que je gardais, car elle ne voulait pas accompagner sa soeur et ses cousines -mes filles- au poney. Tu suis toujours ? Les apprenties cavalières étaient parties pour la journée, avec un pique-nique dans le dos, tandis que G. et Timouton (trop lourd petit pour ces activités équestres) restaient à la maison.

G. n’aime pas trop les gâteaux, et préfère le salé en général. Pour lui faire plaisir, j’ai donc cuisiné un plat qui rassemble les foules à tous les coups, des lasagnes. Mais pour changer, j’ai fait une version au saumon. Et j’ai bien fait de prendre les photos avant le déjeuner, car y’en n’a plus. Alors comme je suis gentille, si jamais ça te dit pour ce soir, suis le guide. Lire la suite

Pique-nique à la Gacilly

 

 

Ce lundi de Pâques promettait d’être beau et chaud, bien dans la continuité des jours derniers. Pour profiter de la journée, et faire plaisir aux z’enfants qui adorent ça, nous avons préparé un petit pique-nique, rempli la glacière, pris la table pliante (Chérimari détestant manger assis sur l’herbe) et embarqué dans la voiture, direction la Gacilly à 1/2 heure de route.

Lire la suite

Le petit salon de thé dans le jardin

Mapetiteville possède à peu près tous les commerces de première nécessité. Sauf pour habiller et chausser la famille, où après quelques déconvenues pour avoir fait gagner les magasins locaux, je garde finalement mes habitudes et me dirige vers la grande ville la plus proche, ou l’e-shopping, c’est selon. Il manquait juste ce petit quelque chose d’indispensable à nous, les filles : un salon de théLire la suite

Noces d’étain

Il y a 10 ans, c’était un petit matin frais d’avril, des voeux avaient été prononcés pour qu’on ait du soleil. L’avant-veille, nous avions pu arracher quelques heures à l’emploi du temps surchargé de mon futur-Chérimari pour la séance-photo, sur le port à Cancale, sur la plage et la falaise, sous un soleil éclatant, nous promettant une jolie fête le samedi. Lire la suite