Le samedi c’est maladie

On m’a dit ce week-end qu’en ce moment, je publiais moins de billets drôles. Ok, j’aime bien qu’on me donne un avis sur mes rédactions, mais je ne suis pas clown de métier, et l’inspiration, ça va ça vient, je ne programme rien à l’avance. Bref ici c’est comme je le sens, la semaine dernière il faisait beau, c’était le printemps, j’avais envie de photos, de pommiers au soleil et de renouveler ma garde-robe. Enfin rien que pour toi lecteur-rice assidue, Timouton a fait des siennes ce week-end  et je ne pouvais pas passer à côté. Tu vois ça tombe bien, la patience finit toujours par payer petit scarabée. Lire la suite