La petite souris version 2011

Parmi les inévitables légendes qui ponctuent la vie de famille, il y a la petite souris. Et crois-moi, avec trois z’enfants de moins de 10 ans, elle a du fromage sur la planche. N’en déplaisent aux rabats-la-joie, moi je suis une fan inconditionnelle de toutes les croyances enfantines ;Père Noël, cloches de Pâques et petite souris ont de beaux jours devant eux, chez nous. Et au cas où ça ne suffirait pas, je me plais à en rajouter, rien que pour voir leur yeux briller et leur bouche me faire un grand sourire édenté, au moment de la découverte de la surprise. C’est ça l’enfance ; quand on n’y croit plus, la magie s’en va.

Misspaillettes, du haut de ses 9 ans, ne croit plus en rien depuis l’an dernier, mais joue le jeu à fond pour sa soeur et son frère, adeptes aveugles des distributeurs invisibles, qui aiment à oeuvrer la nuit, pendant leur sommeil, va donc savoir pourquoi. Cependant, pas question de louper le coche, elle compte bien sur le passage de sa maman-souris pour lui laisser une récompense. J’avoue honteusement que la souris a parfois failli à son devoir, un peu trop de surmenage sans doute.

En ce moment, avec Miniprincesse, c’est à celle qui fera tomber sa dent la première. Lundi soir, malgré tous les efforts de sa soeur pour faire tomber la dent tremblante, Misspaillettes a gagné la course et a déposé religieusement sa quenotte bien nettoyée sous l’oreiller.

De mon temps, la souris laissait une pièce d’un franc (rassure-moi, chez toi aussi ?) en échange de la dent. Aujourd’hui, nous avons affaire à une souris moderne. Les premières fois, elle a laissé un euro -il faudra qu’elle m’explique pourquoi la crise ne la touche pas, elle- puis un bonbon. Ensuite elle est passée aux babioles Diddl, que les filles collectionnaient un temps. Maintenant, elle est devenue un bon prétexte pour offrir des bracelets en silicone, et cette semaine, elle a même donné cette magnifique bague-donut en métal 100 % toc, pour laquelle j’aurais bien craqué moi-même s’il y avait eu ma taille.

Je ne dirai pas où elle se fournit, demande-donc à d’autres mamans-souris, je ne suis sûrement pas un cas isolé…

***

Rien à voir, mais toujours dans le chapitre « animaux« , en farfouillant sur le net aujourd’hui, je suis tombée sur cette video d’un chien rescapé du tsunami au Japon, retrouvé sur le toit de la maison de ses propriétaires au bout de 21 jours, et sauvé par les garde-côtes vendredi 2 avril. On dira ce qu’on voudra, qu’il ne faut pas beaucoup, que c’est un chien, pas un humain mais j’ai quand même eu les larmes aux yeux.

Publicités

6 réflexions sur “La petite souris version 2011

  1. Très émouvant ce sauvetage!!! Merci du partage!

    Et un très grand bravo à Mme La Souris qui se creuse de plus en plus la tête, je trouve!
    Moi aussi j’avais un pauvre piécette, qui payéit à peine quelques bonbons… (hum, bon, une bonne dizaine, quand même…. ^_^)
    Bises et belle fin de week end!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s