Les petites nouvelles du vendredi #1

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle catégorie, mettons ça sur le compte du printemps qui donne des envies de changements, de nouveautés, tout ça. Cela va me permettre de parler ici de toutes ces petites nouvelles de la semaine, de faire un bilan, comme je l’avais déjà fait une fois, des anecdotes et des aventures extraordinaires vécues ces derniers jours, trop minces pour en faire un billet. En gros, on va dire que c’est le billet fourre-tout (version langage soutenu) ou bordel (le mien).

  • Tout le monde l’a remarqué, sinon on se demande d’où tu sors, le printemps est vraiment là. Moi qui aimerais passer directement d’hiver en été, je suis servie. Cette semaine magnifique a rechargé mes batteries comme jamais, ça ne durera peut-être pas, en attendant je profite. Mistercat sautille dans l’herbe, l’appareil-photo est à la fête, les oiseaux chantent, les z’enfants traînent dehors après l’école, je me suis encore achetée un T-shirt hier, je peux ressortir la collection de vernis colorés, tout va bien. Et pour ceux qui trouvent qu’il fait trop chaud d’un coup, ben… mettez la tête dans le frigo !
  • Conséquence du paragraphe ci-dessus, on a ressorti table et chaises de jardin, et on a déjeuné hier midi dehors. Les petites bêtes s’invitent aussi, sinon c’est pas drôle.
  • Conséquence-bis, on va enfin pouvoir laisser tomber la grande famille des tartiflettes, raclettes et boeuf bourguignon, et déguster les petites salades fraîches et les premières fraises. Bon, oui et aussi les apéros à rallonge, les grillades, les pique-niques dans l’herbe… Je fais régime quand, moi, bordel ?
  • Tout bien réfléchi, c’est vrai qu’il fait trop chaud d’un coup, je n’ai même pas eu le temps de prévoir la garde-robe de printemps des z’enfants : les orteils dépassent des sandales, tout est trop court, trop petit, trop serré. Au secours, une marque de prêt-à-porter enfants veut-elle faire de la pub chez moi ?
  • On se prépare maintenant sérieusement pour le gala de danse, fin juin. Les filles sont ravies de me montrer leurs apprentissages. Quant à moi, pour ma première année,  je suis ultra-motivée, et attends chaque jeudi soir avec le même plaisir. En revanche, de semaine en semaine la cadence s’accélère, et pour une débutante j’ai encore un peu de mal à suivre (et à retenir les pas, fichue mémoire). Niveau trac pour le grand soir, le meilleur moyen de l’oublier est encore de ne pas y penser, pour l’instant…
  • Pour finir, quelques mots d’enfants tout frais de la semaine : Miniprincesse, hier : « Maman, quand t’étais petite, ça existait les voitures et tout ça ? » (bruitage de disque rayé).
  • Timouton, hier toujours : « Maman, elle a des cheveux gris. » Répartie de Miniprincesse (les filles, ça a le sens inné de la coquetterie) : « Même pas vraiiiiii, Maman elle a des cheveux blonds et blancs ! »
  • Timouton a cru voir un « méchant loup gros« , cette semaine, dans la rue. Tiens, un animal sauvage se serait échappé ? Rectification, il s’agit en fait du berger allemand d’un voisin.
  • Misspaillettes : « Et Papa, quand il sera vieux, il aura des cheveux blancs aussi ? » (pour l’instant il en a juste quelques uns). Moi : « Oui, pourquoi ? » « Ben alors faudra lui dire de pas vieillir, hein ! » J’ai pas bien compris là, rapport au caractère, au physique ?…
Publicités

11 réflexions sur “Les petites nouvelles du vendredi #1

  1. C’est un cerisier du Japon ? C’est le tien ?
    Je te rejoins tout à fait, les repas dans le jardin, c’est le pied !!

    Ah ben tiens, pour continuer dans les cheveux parentaux, ce matin Zébulon sur le chemin de l’école :
    « Oh, ils sont marrants, les cheveux du papa de … (biiiiip) »
    « Ah, pourquoi ?? »
     » Ben ça fait un trou »
    « Oui, il est en train de devenir chauve… Tu sais, ça peut très bien devenir comme ça chez Papa !! »
    « Ah oui ??? »

    • Sont mignons les enfants à ne pas nous voir vieillir… Ce sont les cerisiers de la rue du collège dans ma ville… Je me suis arrêtée exprès pour les photographier !

  2. ahhhhh le printemps ! et ses dépenses en fringues, en coiffeur, en vernis, en chaussures, en énergie pour s’évertuer à faire des salades-bonne-mais-consistantes-qui-font-penser-à-tout-sauf-a-une-salade..parce que c’est vrai que tout Homme qui se respecte cherche le morceau de boeuf en dessous chaque feuille de salade:)

    • Haaaaannnnn tu mets du vernis ? Oh la la y’a vraiment du retard à rattraper ! Merci ça fait HYPER plaisir ce commentaire 😉 Je confirme pour le morceau de viande 😆

  3. Bonjour!
    c’est sympa par ici..!! j’aime bien l’ambiance positive qui y règne…petits bonheurs et mini-soucis..ben oui c’est la Vie !
    Si l’Art, la culture et les voyages font partis de tes curiosités…un petit tour par ici…
    http://anteketborka.blogspot.com/

    à se suivre et plus si affinité…:-) !
    Au plaisir !
    Anik K.

  4. Pingback: Marcher dans le sable « maman est en haut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s