Mes insomnies

J’ai toujours été une bonne dormeuse. Capable de m’endormir presque n’importe où, même dans les endroits les plus saugrenus ou les plus bruyants, mes amis peuvent en attester. Si je reste trop longtemps assise à table, le soir, les yeux me piquent, je dois me lever et bouger pour me réveiller. Chérimari connaît mon irrésistible transformation en marmotte aveugle, vrai danger public dès que nous avons quelques kilomètres à faire en voiture, à la nuit tombée. Pour rentrer d’une soirée, la prise du volant lui incombe souvent, pour éviter l’accident (et accessoirement s’obliger à être raisonnable, mais ceci est une autre histoire). Lire la suite

Publicité