Déliquescence

  • J’ai oublié le confort de mon canapé.
  • Mistercat est au régime un jour sur deux.
  • A l’école, heureusement que les z’enfants savaient dire eux-mêmes qu’ils déjeunaient à la cantine, s’il avait fallu leur donner un ticket comme de mon temps, je les aurais retrouvés en état de sous-nutrition sévère le soir.
  • Je ne connais plus le contenu du frigo familial.
  • Je renoue avec la joie du plein de courses le samedi, et il manque toujours quelque chose en arrivant à la maison (classique).
  • Ma machine à laver s’est remise à travailler la nuit, mon panier à linge vomit, il y a comme un problème à la blanchisserie.
  • Je les adorais déjà, maintenant je leur voue un culte : mon portable et mon agenda sont mes meilleurs amis.
  • Je ne regarde plus le 20h : Laurence Ferrari, ah oui, la brune là ?
  • Mais je me rattrape sur les ondes, le matin : je suis imbattable sur la réforme des retraites, l’affaire DSK, le rapport sur l’énième changement des rythmes scolaires, le taux de réussite au bac jusqu’à l’indigestion. Juste après le petit-déj, c’est bête.
  • Désormais, 38 kilomètres sont synonymes de 30 minutes. Si c’est plus, c’est qu’il y a un problème (si c’est moins, aussi).
  • Je suis capable de déjeuner en dix minutes et de passer en revue les vitrines des boutiques, pendant mon heure du midi.
  • Notre monospace familial doit développer une boulimie au gasoil.
  • Je manque de répondre « Maboîte, bonjour ! » en décrochant le téléphone de la maison.
  • Je n’ai pas fait le tour du jardin depuis plusieurs semaines.
  • Je commence à savoir que les magasins de Mapetiteville ferment à 18h, juste quand j’arrive.
  • Mon compte de sommeil se réduit comme peau de chagrin.
  • Certains soirs je jurerais que j’ai une citrouille bien pleine à la place de la tête.
  • Je n’ai jamais autant apprécié les week-ends.
  • Je n’ai plus beaucoup assez de temps pour bloguer.
  • Quand est-ce qu’on invente les journées de 36h ?

Je ne pensais pas que la vie de workingmum serait à la fois si intense, et si éprouvante pour ma santé mentale… (en résumé, j’en bave des ronds de chapeau, mais tout va bien).

PS1 : J’ai voulu intituler ce billet « décadence » mais Mentalo y avait déjà pensé, j’ai eu des scrupules à copier. J’ai donc trouvé ce mot qui en jette un peu, et fait réviser son vocabulaire – pendant les vacances, c’est pas mal, non ?

PS2 : quand on aura un peu remonté nos finances, mon prochain investissement ira à un Smartphone, parce que là ça fait limite blogueuse de l’an 2000, quand même…

21 réflexions sur “Déliquescence

  1. Oh lala! bon courage… dur dur de prendre le rythme!!
    Par contre moi ça va, je m’habitue aux vacances… et à ma non -rentrée en septembre! Ce matin j’ai un entretien pour un bilan de compétences!
    Bises!

  2. Bon courage…je pense que c’est parce que tu es encore dans la phase « de transition » mais une fois que tout le monde aura trouvé ses marques, ça ira tout seul…
    Je reprends pour ma part en septembre et je me demande comment je vais gérer tout ça…mais il me reste encore deux mois pour y penser !

  3. Alors effectivement welcome back! La solution est simple : devenons riches:) – 1 plus de pb avec le linge, tony micelli s’en charge ( valable pour la gare d’enfant, les courses, la cuisine et le bricolage!)

    • Nan tu as Tony chez toi ? 😆 Heureusement Chérimari touche à peu près à tout à la maison, sauf le linge ! Quand je serai riche, je m’offrirai les services d’une fée du logis, pour le repassage.

  4. Aller courage, ds quelques jours une petite semaine de repos. C’est vrai qu’il vous faut trouver un rythme et avec les « horaires de bureau » de Chérimari c’est de la gestion au quotidien…..

    Papapapillon

    PS: au fait, la prochaine fois, fais moi penser à te montre mon dernier i-phone…..

    • Je sens une légère ironie sur les horaires de Chérimari. Et comment ça tu as un i-Phone et tu ne me l’as mm pas montré :mrgreen: (1 verre de moins sur ton compte à ton prochain passage, ça t’apprendra)(ce sera pour M. le verre, pour la peine).

    • Au bout d’un moment, il y a forcément qq chose qui pâtit du manque de temps (et il vaut mieux que ce soit le blog entre les trois, quand même !)

  5. OH la la … quand je pense que je reprends le 5 septembre … et tu sais, j’ai un iphone car j’ai été faible et en fait, je suis toujours autant accro à mon agenda !!! impossible de me mettre au calendrier virtuel, j’ai trop besoin d’annoter et de gribouiller !!!

    • Profite bien de l’été alors ! J’aimerais bcp l’iPhone mais je ne m’en servirais pas en agenda je pense, comme toi j’ai besoin d’écrire pour mémoriser 🙂

  6. Pingback: Au bout du rouleau (avant le printemps) « maman est en haut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s