Moi, dans la maison vide…

Lundi 1er août, 5h40. Mais oui, mais oui, les vacances de Chérimari sont finies. Pour moi, ce lundi ne change pas grand-chose, je vais travailler aussi. Un peu après son départ de la maison, je me lève à mon tour…Je me prépare en silence, les z’enfants dorment encore comme des bienheureux.  Mon petit-déjeuner est vite avalé, il règne une impression bizarre dans la cuisine, un vide avant l’heure. Leurs sacs attendent dans l’entrée. Juste avant que je parte, leur mamie arrive pour prendre le relais. Quelques instructions rapides pour les trois jours à venir, un bisou sur les petites joues encore chaudes tout juste séparées de l’oreiller, je m’éclipse.

Au retour, ce soir, les pensées vagabondent pendant le défilé des kilomètres. Je sais ce qui m’attend. Quand j’arrive, la maison est étonnamment calme et plongée dans le silence ; même Mistercat semble perdu sans toute l’agitation habituelle. Point de « Mamaaaan ! » crié dans mes oreilles, de bras qui se pendent à mon cou, de leur odeur quand ils ont passé la journée au soleil. Juste le chat qui se frotte à mes jambes, peut-être sa façon de me dire « enfin quelqu’un ici ! ».

Je tourne un peu en rond, pas de jouet qui traîne à ranger, plus besoin de dire « vos chaussures sont encore dans le passage ! », « ne parlez pas tous en même temps ! ».

On dîne en tête-à-tête, comme deux ou trois fois l’an, en savourant (quand même) la sensation de ne pas voir notre discussion sans arrêt interrompue, de ne pas se lever pour essuyer un verre renversé ou moucher un nez qui coule. Ne pas être obligée de gronder au dîner, pour une fois, ça fait du bien. Mais ce silence, quand même, c’est limite trop.

 

Notre maison sans eux, c’est comme les cookies sans pépites de chocolat, ça n’a aucun sens. 

Ils rentrent quand, déjà, les z’enfants ?

11 réflexions sur “Moi, dans la maison vide…

  1. a toi le ciné, la main mise sur la télécommande (sans filtre enfant), restaurant du coin décidé au dernier moment.. l’apéro amis ou tous les gros mots sont permis!

    a toi aussi le bain sans enfant qui débarque dans la salle de bain pour savoir ou sont ses jouets ou pour venir te dire que la soeur avait tiré les cheveux!

    a toi la table de la salle à manger/canapé ou tu peux manger et t’asseoir sans avoir peur d’avaler/te faire piquer les fesses par un objet non identifié.

    A toi les glaces que tu peux dévorer sans à avoir à penser que les petits ont déjà mangés x sucreries dans la journée! (et pour une fois avoir VRAIMENT le choix du parfum !)

    • Ça t’étonnera si je te dis que le dessert hier soir était glace, sans culpabilité aucune ? (la prochaine fois pour mes billets, je te consulte avant, tes idées sont top !)

  2. ca doit faire un vide, un silence, qu’on ne doit pas supporter longtemps, mais en tout cas, profite dun bon bain, un bouquin, un p’tit soin, un bon repas, quelque chose que tu n’as pas pu faire depuis un moment, le temps passera vite, ca fait du bien parfois, mais ca manque aussi 😉

  3. Je me fais l’effet d’être une mauvaise mére en lisant ton billet …
    J’avoue que ce sont des moments que je savoure ! J’aime aussi avoir la sensation que ma fille me manque et que nos retrouvailles vont être une fête ..
    Bon courage 😉

  4. Pingback: La jolie colonie de vacances et autres départs | Maman est en haut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s