A poil !

Leur présence fait hurler de terreur et d’agacement Chérimari. Tous les matins, je perds les précieuses minutes chères à toute working-mum à faire demi-tour dans la maison pour tenter d’en enlever un maximum sur le bas du pantalon avant de partir pour le bureau. Malgré ça, si on lorgne de près mes ourlets, on pourrait croire que je suis éleveuse de lapins-angora dans une autre vie. Le lapin, ceci dit, je le préfère à la moutarde. Lire la suite