Le temps des confitures

Je n’aime pas l’automne. Ranger les vêtements d’été, la grisaille, le frais qui s’installe, re-signer pour six mois avant le retour de la chaleur, ça ne me plaît pas. Mais si je devais changer d’avis, ce serait par gourmandise (qui a dit : « ah ben tiens, je l’aurais parié ! » ?). Une des petites douceurs qui font avaler la pilule douce-amère de septembre, c’est la confiture. Lire la suite