L’atelier pâtisserie du mercredi : le gâteau aux pommes de Mamie

Attention, je dévoile ici sous vos yeux ébahis un des secrets de cuisine les mieux gardés de ma famille, transmis de génération en génération depuis au moins… ça, (voyez comme je suis partageuse), j’ai nommé : le gâteau aux pommes de Mamie.

L’automne est officiellement parmi nous, c’est la saison des pommes, j’affiche depuis quelques jours un sourire de ravi de la crèche rien qu’à l’idée de toutes les bonnes recettes sucrées et salées que ce fruit va m’inspirer, et aussi parce qu’on vit en Bretonnie un été indien comme il ne nous en a pas été offert depuis des lustres (et rien que pour ça, je suis joie, souris à la vie, viens chercher bonheur dans ma cuisine).

Ce soir, le frigo criait famine, les courses étant chaque soir remises à plus tard, même pas un yaourt retardataire en guise de dessert. Il fallait trouver une solution. Heureusement, il me reste quelques neurones en activités à 18h, un coup de fil à Maman règle la question, et en deux tours de cuillère dans la farine, c’est prêt. On y va ?

Préparation : 10 mn, cuisson 45 mn.

Il faut : 250 g de farine, 100 g de sucre (suffisant grâce aux fruits), 1/2 paquet de levure, 2 oeufs, 100 g de beurre, 20 cl de lait environ, 2-3 pommes en fonction de leur grosseur.

Comment faire : préchauffer le four Th. 6 180 °C. Mélanger farine, oeufs, sucre, levure, beurre fondu, délayer avec le lait. La pâte ne doit pas être trop liquide. Peler et couper les pommes en gros dés.

Verser un fond de pâte dans un moule beurré, disposer par-dessus les dés de pommes, verser le reste de pâte.

Enfourner pour 45 mn de cuisson. Personnellement j’aime bien quand la pâte n’est pas trop cuite, donc ce temps est suffisant pour moi mais comme tu veux tu choizes. Laisser refroidir.

***

PS : en Bretonnie on a la mauvaise l’habitude de verser quelques gouttes d’eau de vie assez souvent dans les desserts, les crêpes par exemple. Ici je me suis abstenue, mais rien n’empêche d’en mettre un petit peu dans la pâte, ça se marie bien avec les pommes, en général (genre relation pommes-cidre-eau de vie, quoi). Mais là encore vous faites comme vous voulez, et non je n’ai jamais dit qu’en Bretagne on est alcoolisés, n’importe quoi !

Mon mercredi gourmand pour Anne-Laure T.

Publicités

16 réflexions sur “L’atelier pâtisserie du mercredi : le gâteau aux pommes de Mamie

  1. Mais ce gâteau a l’air terriblement délicieux, et dire que je ne peux pas encore pâtisser dans ma cuisine …. ahhhhh J’ai goûté une fois un gâteau aux pommes qui alliait le fondant et le moelleux, un délice, le tien m’a l’air d’avoir cette texture.. dès que je peux je tente!! Merci pour la recette 🙂

  2. Ce que j’aime sur ce blog, c’est les valeurs .
    L’odeur simple des confitures ,les p’tites recettes à faire avec les enfants, les sorties en familles entre amis…

  3. Aujourd’hui, nina etait en haut avec le gateau de maman est en haut…enfin, de sa mère-grand!.
    Aujourd’hui, « le gateau de mamie » avé l’assent du sud ouest puisque l’alcool touch’ etait de …l’armagnac!!!
    Ma principale et non des moindres critique est…que je n’en ai aps fait assez (oui c’etait une critique a moi meme)…j’ai voulu faire demi dose, car ici, on est que 3…malheur!!!comment nino va faire :
    – nino : y’en a plus pour demain!
    – nina : bah fallait pas tout manger!
    – nino : bah c’etait trop bon!
    – nina : bah c’est pas une excuse!
    – nino : t’en refait?
    – nina : non s’t’aprem je reste en bas, pour faire du chocolat (le traitre n’a pas trouvé ma blague drole..;enfin, il connait pas tte l’histoire)

    voila, c’etait trop bon, craquant autour, fondant dedans, mangé tiède…UN REGAL!!!
    j’ai donc fait demi dose pour 6 « muffins » avec un chouilla moins de sucre, la totalité du sucre remplacée par du sucre roux (parce qu’un fond de paquet de cassonnade me faisait pitié dans le placard et j’avais bon espoir de le finir et de faire de la place), de l’armagnac donc (a la maïté, j’ai eu peur a un moment que vu la dose, ils soient ‘adult only’…dodo l’enfant do, l’enfant dormira bientot…grace a l’armagnac du gateau de maman est en haut!!!. J’ai aussi rajouté une pincée de sel car ici, on ne mange aps de beurre salé. et saupoudré 2 gateaux de cannelles, 2 de « 4 epices ducros » et 2 de rien, nature quoi….classemnt impossible, mm si les natures se suffisent a eux meme, saupoudrés ils sont aussi tres bon!!!
    merci pour cette belle recette partagée.

  4. Pingback: Un “sweet” goûter d’anniversaire | Maman est en haut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s