Le jeudi est un jour « sans »

source We♥it

Jeudi dernier, la journée semblait bien partie : tout le monde prêt quasiment à l’heure, avant 8 h, soit dix minutes de « liberté » pour quitter la maison sans se presser. Et puis pour je ne sais quelle raison, c’est parti en sucette : Timouton qui n’a rien voulu avaler et se décide au dernier moment, moi qui décrète que vraiment ce tee-shirt gris sous le cardigan ça ne va pas, et qu’évidemment quand on décide d’en mettre un blanc, il faut changer le soutien-gorge aussi, l’énervement qui me gagne alors que je vois les minutes tourner, la tête de Miniprincesse parce qu’elle mange à la cantine ce midi et pas sa soeur (qui va chez Meilleurecopine), le « qu’est-ce que je mets comme chaussures ? » alors que je l’ai déjà dit trois fois… Lire la suite