A la fête foraine

Comme chaque année à la même période, la sortie familiale du dimanche est la fête foraine installée dans Mapetiteville pour une dizaine de jours. Les températures du cru 2011 étant nettement plus douces que l’an dernier (il neigeait, si si, à cette époque et nous, les parents généreux, étions congelés sur place), dimanche dernier on y retrouvait la moitié des familles des alentours.

L’avantage c’est qu’à chaque pas tu trouves du monde à qui causer, l’inconvénient c’est que tes rejetons finissent pas te tirer la manche à grands coups de « cékankonyva, aux manèges ? », toutes les vingt secondes.

J’ai laissé dragon, auto-tamponneuses et parcours d’activités aux z’enfants, (dedans je compte Chérimari) sans regret. Mon seul plaisir, en ce qui me concerne, passe par les papilles, histoire d’être bien calée jusqu’au lendemain matin avec de délicieux chichis chauds sucrés, à 5 000 calories le paquet de douze…

Moi qui n’aime pas le mois de novembre, ces petits plaisirs du dimanche font passer la pilule de l’entrée dans l’hiver…

Publicités

4 réflexions sur “A la fête foraine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s