Dressing – acte 2

Il y a quelques jours, quand Chérimari a commencé à monter monnouveaumeilleurami (attention pas de blagues graveleuses), il y en a une à la maison qui regardé l’excitation juvénile de ses parents d’un air mi-figue jalouse mi-raisin chagrin, j’ai nommé Misspaillettes.

C’est notre faute aussi. Qui a dit à sa fille, à la rentrée, « oui c’est promis, cet automne tu auras ton placard ! » ? Quand tu promets à ta progéniture, c’est pire que les serments d’enfance qu’on signait en se piquant le bout des doigts. Là tu signes avec ton sang de maman (et de papa aussi, y’a pas de raison), et si tu ne veux pas perdre toute crédibilité, il ne reste plus qu’à t’exécuter, avec le sourire s’il te plaît, et en maîtrisant la bordée de gros mots qui manquent franchir tes lèvres à chaque coup de visseuse qui ripe.

Nous avons donc remis le couvert ce week-end (suédois, tant que Chérimari avait encore la mimine entraînée) et un couple d’heures plus tard comme diraient nos amis québécois, l’affaire était dans le sac.

Au fond à droite, le bazar ambiant dans la mezzanine, mit cartons de vêtements trop petits, jouets délaissés, linge plié à ranger… Bref, un concentré de vie de famille ordinaire (gloups).

Oh qu’il est beau le nouvel appartement de la famille Playmobil ! Et spacieux avec ça…

Publicités

4 réflexions sur “Dressing – acte 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s