Triple A

A en juger par la longueur de la tête des présentateurs télé et du ton grave adopté par les chroniqueurs radio ces derniers jours, c’était la pire nouvelle de la semaine du mois du début de l’année. Quoi donc ? Mais la perte du triple A, pardi ! Chers amis, la France va mal, les gens tirent la tronche, le carburant n’a jamais été aussi cher (je le sais, je fais mon plein comme tout le monde) et l’électricité va suivre la cadence d’ici peu. Lire la suite