Sommeil sélectif

Quatre matins par semaine, les jours d’école, je réveille les z’enfants vers 06h45. Misspaillettes, dont les antennes captent le moindre bruit même pendant son sommeil, émerge en général seule et sans trop de mal. Pour Miniprincesse et Timouton, c’est une autre chanson. L’un comme l’autre ont un réveil ultra-difficile quand il n’est pas naturel, (c’est-à-dire la moitié du temps), le compteur bloqué en « mode grognon puissance 10 », assorti de plaintes, gémissements, de « j’suis encore fatigué », « j’ai pas assez dormi », « j’veux pas me lever », « y’a de l’école aujourd’hui ? Oh naaaaaaaaan ». Comme on peut s’en douter, j’ai intérêt à avoir moi-même le patience-omètre doppé à donf et un quota de sommeil suffisant pour faire face à ces deux grincheux en pyjama dès le petit matin. Sauf que…

Parfois, plus rusée qu’une maman, tu meurs.

Le mardi matin, c’est le jour de ramassage des poubelles. Et (Dieu existe), le camion passe juste avant 7h dans la rue. Timouton adore les camions. Timouton a la fenêtre de sa chambre pile en face de l’arrêt du camion devant la maison. Tu piges ?

Un mardi matin, j’ai dit innocemment : « Tiens c’est vrai, c’est le jour des poubelles ! ». Une seule fois a suffi. Désormais, dès qu’il entend vrouuuuuuuum-crichhhhhh-biiiipbiiiiiipbiiiiip (hein que je fais bien le camion ?) dans le haut de la rue, le petit bonhomme en mousse pyjama saute du lit en criant : « Mamaaaaaaaan ! C’est le camion poubelle ! » Et là je suis vertement encouragée à ouvrir les volets bien vite, pendant que mon rejeton va chercher le tabouret en plastique pour se hisser devant la fenêtre et profiter de la minute trente du spectacle -c’est encore mieux l’hiver avec les gyrophares qui illuminent toute la façade de la maison.

Bon mardi, OK. Mais qu’est-ce que je trouve, maintenant, pour les trois autres jours ? (Vous croyez que ça peut se soudoyer, un éboueur ?)

Publicités

4 réflexions sur “Sommeil sélectif

  1. 1. J’adore toujours autant le tignasse de Timouton
    2. J’adore les ruses de mamans !
    3. Celle-ci est particulièrement finaude !
    4. Pourvu que ça dure, parce qu’un enfant grognon au réveil, il n’y a rien de pire (si peut-être un enfant qui ne veut pas faire la sieste pour laisser bloguer sa mère!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s