Charlotte, Hortense, Louise et les autres…

En plus d’être de magnifiques prénoms anciens, à la sonorité un peu « de la haute » (j’aurais pu avoir une douzaine de filles que je n’aurais jamais été en peine de les prénommer), ces demoiselles sont les nouvelles compagnes de lecture de Misspaillettes, depuis le début de l’hiver. Lire la suite