Chronique d’un soir ordinaire

A 17h, à peine sortie du bureau, presser le pas pour rejoindre le parking. Réussir à arriver à l’école avant 17h45 pour récupérer Timouton. Sur le chemin du retour, déposer bien vite un chèque pour renflouer le compte-de-la-banque-spéciale-emprunts (au pluriel) et éviter le regard courroucé du banquier, un oubli est si vite arrivé. Arriver à la maison, envoyer Timouton se défouler en vélo tant qu’il fait beau, et pendant ce court répit, faire réciter la leçon sur la guerre de 100 ans et aider à résoudre les opérations à trou. Enfiler le tablier, préparer une quiche aux poireaux, une mousse au chocolat (ne jamais contrarier une envie de chocolat) et des yaourts avec l’aide des belettes. Sortir les poubelles, nourrir Mistercat. Vider le lave-vaisselle, envoyer les z’enfants se doucher pendant que la cuisine retrouve figure humaine. 

Dîner, débarrasser la table, faire la vaisselle, remplir le lave-vaiselle, et le lave-linge qui travaillera en équipe de nuit. Surveiller le tandem brossage de dents-pipi, sortir les vêtements pour demain et mettre les z’enfants au lit, bisou, bonne nuit. 

Signer quelques papiers, répondre à deux-trois mails, rajouter des impératifs sur la to-do list. Et quand Chérimari appellera, répondre « Oh rien de spécial ! » à la question « Quoi de neuf ? », avant de brancher la centrale vapeur, devant Cold Case…

(message subliminal accompagné d’un râle de désespoir : vivement les vacaaaaaaances…)

J’en profite pour remercier les z’enfants particulièrement sympas à la maison ces derniers temps, depuis que leur papa est absent presque toute la semaine. Un seul désir : pourvou que ça doure !

Publicités

12 réflexions sur “Chronique d’un soir ordinaire

  1. moi j’dis que tu n’as pas perdu ton sens de l’organisation ! bon courage miss.. moi qui n’a qu’un seul exemplaire de modèle réduit, je suis admirative devant une telle discipline 🙂

    • Certains soirs finissent assez vite en eau de boudin, pourtant… (même pas le temps de passer certains coups de fil, pourtant voulus depuis des semaines, tu vois le genre…)

  2. Ça c’est une soirée rondement menée !!
    Auras-tu autant fort à faire avec tes enfants que Dame Laetizia avec les siens ?? Affaire à suivre… 😉

    • Discipline et organisation si on veut des soirs sereins à la maison (enfin en théorie). Tu éclaires ma lanterne pour Dame Laetizia, je sèche ???

  3. Parfois je me demande ce que ça ferait d’avoir des gosses. Et puis je vous lis et… ben je suis bien contente de ne pas en avoir !^^
    Bon courage !

    • Meuh non, ce n’est QUE du bonheur 😆 Mais avant d’énumérer tout ce que je faisais en rentrant le soir, je ne m’en rendais pas vraiment compte… et les miens grandissent, ils aident leur maman !

  4. Pfiou, on dirait ma vie… sauf que je ne travaille pas! Allez les enfants, on continue comme ça!
    Je te maile dans la semaine, si ça te dit qu’on se voit, je vais proposer des dates… bon évidemment, faudra pas que ce soit un week end travaux! hum!^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s