La dure réalité

Ce soir la télé est restée éteinte. Ce n’est pas la première fois que cela arrive à la maison, mais ces jours-ci je suis parvenue à un niveau de saturation cathodique encore jamais atteint. Ici j’ai pour principe de ne pas parler de sujets politiques, tout simplement parce que cet espace n’est pas le lieu pour, et que d’autres expriment beaucoup mieux que moi le sentiment auquel j’adhère. Mais ces deux dernières semaines ont dépassé beaucoup de bornes, politiques et journalistiques, ou de bon sens et de dignité, au choix.

Lire la suite