T’as de la chance, tu fais le pont !

Attention, billet à fort taux de râlerie. Je dois reconnaître que depuis bientôt un an que je retravaille, je ne suis pas tombée dans la pire des boîtes puisque la mienne fait systématiquement les ponts. Après il faut tomber dans les bonnes années, celles-à-salariés j’entends, car l’année où les jours fériés tombent un samedi, c’est un peu ballot. Pour ce millésime 2012, je n’ai pas trop à me plaindre, d’autant plus que les z’enfants font eux aussi les trois ponts, et auront de l’école les mercredis, ce qui va me simplifier le planning. Mais comme toute médaille a son revers, et que j’ai décidé de vider mon sac, ici étant encore le meilleur endroit pour le faire, le « pont » présente aussi quelques inconvénients, notamment pour la mèredefamillenombreuse. Lire la suite