Un pont, des zèbres et des pizzas au soleil : les petits bonheurs de la semaine

Contrairement à ce que peut laisser penser le titre, je suis de mauvaise humeur. La faute à une énième mauvaise nuit, au temps de ch*****s qui s’abat sur nos têtes, et au quotidien-épuisant-m******e qui me bouffe toute mon énergie, ou ses restes. Je sais bien que ça ne changera rien de le dire, mais ça me soulage. Si par hasard, j’ai des lecteurs-rices vivant dans le sud, pitié, abstenez-vous de mentionner la couleur de votre ciel. Et oui, quand je suis de cette humeur-là, je suis capable de dire deux gros mots dans la même phrase, scandale. Mais comme je souhaite vite passer au-dessus des plaintes et gémissements ici, (ah bon ?), en grattant le top-coat on finit par trouver des petites joies simples qui éclairent les journées grises. Faut bien, sinon autant se pendre de suite (humour noir). Passage en revue :

  • lundi : commencer par une semaine de trois jours. Sous la pluie, mais savoir qu’on va passer plus de temps à la maison qu’au boulot, ça rend la vie un peu plus rose et la démarche plus légère.
  • mardi : abandonner l’idée d’une robette à fleurs Petite-maison-dans-la-prairie staïle (en plus court) pour dénicher un chemisier complètement décalé, manches longues bien sûr pour le mariage du week-end, avec des zèbres orangeimprimés dessus, en soldes flottantes siouplaît, qui aura eu le mérite de me faire sourire à la caisse, exploit du jour. (Et sans le savoir, je l’ai porté exactement comme sur la photo du site #jesuisuneblogueusemodequis’ignore).

    chemisier Etam

 

  • mercredi : jalouser le teint abricoté des z’enfants, obtenu après une « journée sans cartable » passée au grand air dans la cour de l’école, entre ateliers, jeux et pique-nique. Je prendrais bien un peu de teinte de pêche devant mon écran d’ordinateur aussi, à quand une lampe à UV installée dans les bureaux ?
  • jeudi : ne jamais vendre la peau de l’ours, et oublier une matinée calamiteuse et froide pour ensuite profiter du ciel bleu. Partir se promener et manger des pizzas dehors, au retour.
  • vendredi : se réveiller en même temps que Chérimari qui bosse, lui (gnark gnark). Ne pas se rendormir, et en profiter pour lire deux heures un thriller sous la couette, en attendant que les z’enfants reviennent de chez Morphée.
  • samedi : discuter projets, soleil, changements, et beaucoup envier l’énergie qui anime ma soeur,  à ce moment-là. Faire les recommandations  d’usage sur le parking du carrouf et constater avec soulagement une fois entrés dans le magasin que toutes les autres familles que l’on croise partagent les même problèmes : être obligés de dire 10 fois « non, pas ce t-shirt Spiderman », « arrête de te cacher dans les cintres », « si tu ne restes pas tranquille, je repète tout dans le rayon et on s’en va ».
  • dimanche : les iris dans toutes les nuances de bleus qui m’emmènent direct à Giverny, même si je n’y ai jamais mis les pieds, et les bouches des z’enfants aidant leur mamie à souffler les bougies multicolores, c’était la meilleure image de la semaine.

A demain, si le moral remonte au-dessus de la cheville.

Question subsidiaire : combien de noms de couleurs ai-je utilisés dans ce post ?

Publicités

4 réflexions sur “Un pont, des zèbres et des pizzas au soleil : les petits bonheurs de la semaine

  1. Je dirais 5 couleurs, 7 si les teints abricot et pêche comptent! Super ta tenue, dommage, on ne la verra pas sous ton ciré! #Qu’onviennepasmegaveraveclasécheressecetteannée

    • Bonne réponse 😉 Il faisait tellement froid à ce mariage que je n’ai pas quitté la veste de toute la soirée… Et fermez-la, les agriculteurs, hein (on est bien d’accord).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s