L’accro du shopping a encore frappé

Avant de partir pour le bordelais, le week-end dernier, j’ai utilisé, vieux réflexe de blogueuse, le net et ses réseaux (et ses blogueuses bordelaises) pour me renseigner sur les bonnes adresses de Bordeaux et les endroits éventuellement à visiter en famille. Ça a du bon, quand même internet, c’est souvent plus pratique et plus personnalisé qu’un bête guide touristique. Et en plus on peut le faire depuis la voiture, sur l’autoroute, quand on a besoin d’une info là-tout-de-suite-maintenant. Et tout ceci, grâce à… mais oui, mon précieux, OK j’arrête avec ça.

(Vous noterez que j’ai parlé plus haut de bonnes adresses et de visites, mais en aucun cas de shopping). On n’y allait pas pour ça non plus, hein. Hein, dit celle qui essaie tant bien que mal de se persuader que le shopping c’est mal !?

C’était donc sans compter sur mon côté fashion-victim qui ne demande qu’à se réveiller à la moindre formule magique, comme le génie dans la lampe, contenant des mots totalement banals, comme « destockage de marques », « grandes rues commerçantes » ou « boutiques pas présentes dans ta ville », par exemple.

Et c’était sans compter aussi sur le billet lu avec une vive attention de Faustine, mentionnant l’adresse exacte d’une boutique inexistante dans mon coin, pas tombée dans l’oeil d’une aveugle, et qui a fait « tilt » dans ma tête d’écervelée-pas-têtue pour deux euros (merci à elle).

Seulement pour faire bifurquer la voiture-graouh vers le centre commercial cité sans éveiller les soupçons d’un Chérimari allergique au shopping, pas facile. J’ai donc sorti la grosse artillerie et joué la blonde-innocente (euphémisme ?) en disant, à la fin de notre journée de balade, « tiens, j’aimerais bien passer par le pont d’Aquitaine pour voir », celui-ci étant situé juste après le centre commercial en question. Plus intelligent, je ne connais pas.

Et voilà, comment après avoir fait patienter 30 minutes l’époux dans la voiture, faut bien que quelqu’un s’y colle pour rester avec les z’enfants endormis, les pôvres, (avec l’accent du sud-ouest), après une journée à arpenter les rues pavées bordelaises, j’ai étoffé ma collection de vernis de 5 nouveaux exemplaires.

Sont beaux, non ? Le tout pour 12.50€, ç’aurait quand même été dommage de passer outre…

Vernis Kiko, dans l’ordre : 357385277233303

Verdict : tenue parfaite au bout de 3 jours, le orange posé à l’arrache dimanche sans base ni top coat, en deux couches, tient très bien. Je pense que pour les prochains, je vais directement m’approvisionner dans la boutique en ligne…

galerie commerciale Auchan, Bordeaux-lac.

Publicités

14 réflexions sur “L’accro du shopping a encore frappé

  1. J’ai commencé par ces deux-là, orange sur les mains, bleu sur les pieds, ça réveille sa mémé 😆 pour la commande groupée, une prochaine fois n’hésite pas 😉 je pense que je vais passer d’ici peu par le e-shop…

  2. ah mais je vois. C’est bien celui que tu portais mardi lors du déjeuner. Effectivement, je confirme, il tenait encore bien et était très assorti à ta veste corail !.
    Biz et encore merci pour tes conseils vestimentaires. Je crois que je n’ai pas fini de t’embêter.

  3. très sympa les couleurs!! Je ne connais pas mais il faudrait que j’essaie. En plus, le prix a l’air intéressant… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s