Semaine 19 / projet 52

Ce week-end, le soleil est enfin revenu dans nos contrées, depuis le temps qu’on l’attendait celui-là, et on l’a fêté dignement : les jardins enfumés accueillaient le grand retour des barbecues, les verres se sont remplis de rosé-pamplemousse, et mon visage a pris quelques couleurs involontaires (comprendre coup de soleil, qui me chauffe bien la couenne ce soir, comme on dit élégamment chez nous, au pays du cochon). Lire la suite

Conjugaisons

Quand je sors du bureau, à 17h, jamais tapantes (je ne pointe pas)(ça n’a rien à voir, mais je voulais le préciser quand même), j’ai l’habitude de passer un petit coup de fil rapide pour m’assurer que tout va bien à la maison. De mon côté, c’est genre « vous êtes rentrées, tout va bien ? » , sous-entendu faites vos devoirs et pas de disputes les chipies. Du leur, c’est le prétexte afin de me réciter la journée en long en large et en travers, car ça ne peut pas attendre, Lire la suite

T’as de la chance, tu fais le pont !

Attention, billet à fort taux de râlerie. Je dois reconnaître que depuis bientôt un an que je retravaille, je ne suis pas tombée dans la pire des boîtes puisque la mienne fait systématiquement les ponts. Après il faut tomber dans les bonnes années, celles-à-salariés j’entends, car l’année où les jours fériés tombent un samedi, c’est un peu ballot. Pour ce millésime 2012, je n’ai pas trop à me plaindre, d’autant plus que les z’enfants font eux aussi les trois ponts, et auront de l’école les mercredis, ce qui va me simplifier le planning. Mais comme toute médaille a son revers, et que j’ai décidé de vider mon sac, ici étant encore le meilleur endroit pour le faire, le « pont » présente aussi quelques inconvénients, notamment pour la mèredefamillenombreuse. Lire la suite

Panier percé

Après avoir remis cette corvée à plus tard depuis plusieurs jours, ce soir il a bien fallu me rendre à l’évidence : je devais aller faire des courses. D’autant plus que notre famille s’est agrandie pour le week-end et que nous accueillons deux petites brunes (ça nous change des têtes blondes) pendant que leurs parents vont se faire rincer (dans tous les sens du terme) en balade moto, mais quelle idée, un week-end du mois de mai où il est censé faire beau. Lire la suite

La main à la pâte

Quand tu ne connais pas encore l’immense bonheur de devenir mère, et que tu te projettes dans l’avenir, tu imagines, pauvrette, que ta progéniture sera toujours propre et bien amidonnée. Dans tes rêves. Sache que quand tu franchis le level du dessus,  un-enfant-aux-mains-sales, c’est un euphémisme. Vêtements, chaussures, têtes avec ou sans poux seront une lutte du quotidien à garder propres. Et quand ils vont à l’école, c’est pire. Lire la suite

Routine de salle de bains

Je ne suis pas une blogueuse beauté, loin s’en faut, mais je ne renie pas pour autant mon côté fi-fille à 100%, et j’aime bien traîner mes guêtres dans les parapharmacies à la recherche d’un nouveau soin dont j’ai entendu parler, sur la blogosphère la plupart du temps. Disons que je ne collectionne pas les flacons, mon étagère de la salle de bains conjugale ne s’est pas encore transformée en réserve de la parfumerie du coin, mais quand je compare le nombre des produits habituels de Chérimari et les miens, j’avoue que je suis rassurée (lui, pas) : je suis bien une fille. Lire la suite