Avis favorable

Tant qu’on ne le vit pas, je crois qu’on ne se rend pas vraiment compte à quel point les frères et soeurs peuvent être différents. Je suis bien placée pour le savoir : trois enfants, trois caractères distincts. Là-dessus tous les parents me rejoindront. Et forcément, cela se vérifie à l’école, dans leur comportement, leurs réussites, leurs échecs.

Miniprincesse a en commun avec sa soeur un manque plus ou moins présent selon les périodes de confiance en soi. Chez nous seul Timouton semble avoir échappé à cette tare maternelle. Pour le reste, elle est bien différente.

Rêveuse, tête en l’air, réservée en public, (et pourtant très à l’aise sur scène), elle donne souvent l’impression de planer à 100 000 et d’être sur une autre planète. A la maison, ces traits de caractère ne sont pas pour moi obligatoirement des défauts, même s’il est souvent énervant de l’appeler plusieurs fois avant qu’elle « entende » son prénom. En revanche, à l’école, il a fallu la faire sortir de sa réserve pour réussir à lui arracher quelques phrases en grande section de maternelle. Et au CP le syndrome « dans la lune » a bien dû faire répéter la maîtresse plusieurs fois.

A côté de ça, Miniprincesse a besoin qu’on s’occupe d’elle, qu’on la chouchoute, la rassure, qu’on lui accorde du temps, rien qu’à elle, ce qui n’est pas toujours évident dans une classe de quasi 30 élèves. Dans un groupe, elle se fait discrète. Dans une petite unité de deux ou trois, elle est présente et se comporte tout-à-fait autrement. Il lui faut du temps pour s’approprier les choses, beaucoup de répétitions pour être sûre qu’elle a bien compris (c’est elle-même qui les provoque), beaucoup d’explications, qui si elles manquent, la mettent en stress. Jusqu’ici, à la maison, on gère. Mais à l’école, la lecture a nécessité une longue mise en route, si bien qu’à Noël au CP, Miniprincesse qui pensait enfin pouvoir lire seule en était encore loin, et s’est découragée.

A l’école, l’an dernier, lors de ma rencontre avec l’instit en milieu d’année de CP, tout son mode de fonctionnement a été passé au peigne fin, pour tenter d’expliquer quelques lacunes ou non-acquis, la lecture notamment. L’entretien se passait plutôt bien, nous étions d’accord, jusqu’au moment où le mot « consolidation » a été prononcé par la maîtresse. A ce moment-là, nous ne parlions pas de l’année en cours, mais de la suivante, le CE1. Elle pensait que l’année serait peut-être dure et pas suffisante pour Miniprincesse, et donc que la « consolidation » (pour ne pas prononcer l’affreux « redoublement« ) serait peut-être, éventuellement, enfin on verrait bien, à envisager.

Devant ma tête, le rendez-vous s’est écourté. J’ai tiqué, et ai répondu un peu sèchement : « eh bien justement, on verra bien« . Je trouvais prématuré, au printemps du CP, de m’annoncer, même avec toute la diplomatie dont elle était capable, (au vu de ma tête, ou de mon regard, ou des deux, allez savoir), que Miniprincesse aurait peut-être à redoubler son CE1. En gros si elle n’allait pas plus vite, il lui faudrait deux ans au lieu d’un.

En rentrant le soir, Chérimari a eu la même réaction que moi (je ne suis donc pas la seule cinglée), et m’a rassurée à son tour en me disant que « n’importe quoi, on avait bien le temps de voir venir, et que Miniprincesse avait toutes les capacités pour réussir l’année suivante ». Fin de la discussion.

***

Ce week-end, nous avons reçu le livret scolaire de notre belette. Les évalutations nationales se sont plutôt bien passées, on sait ses points forts et ses points faibles, et Miniprincesse a été toute fière de nous annoncer qu’elle passait en CE2. Avec une très bonne appréciation de sa maîtresse et tous les encouragements pour continuer à bien travailler.

Entre temps (un an), que s’est-il passé ? Miniprincesse s’est en quelque sorte « réveillée » au premier trimestre du CE1. Elle a pris confiance en elle, la fluidité de lecture s’est déclenchée, l’écriture s’est affirmée, la vitesse de compréhension et d’exécution a enclenché la deuxième. Et ça lui a changé la vie. Au quotidien, elle est plus affirmée, (même si son caractère nous l’avait déjà bien montré), et assouplie en même temps, elle est moins catégorique sur certaines choses, elle aime encore plus comprendre et obtenir des explications, en un mot elle a grandi. Ce que certains appellent l’âge de raison.

Quitte à nous opposer à ce jugement hâtif et non-fondé sur ses capacités, nous n’avons jamais douté qu’elle avait tous les atouts pour faire normalement son année, et la mener à bien, et l’avons toujours encouragée. Il suffisait d’un déclic, qu’elle a trouvé presque toute seule. Je me suis dit qu’il était quand même dommage de mettre aussi facilement les enfants dans des cases, et qu’heureusement, quelque part, que les parents connaissent bien leurs enfants, sinon on les décourage très vite, les uns et les autres.

Si j’en avais l’occasion, je crois que, si elle me demandait de ses nouvelles, je dirais à la maîtresse de l’an dernier : « Elle va bien, merci. Et elle passe en CE2, b**del« .

(bravo Miniprincesse)

 

Publicités

12 réflexions sur “Avis favorable

  1. Je trouve que les instits soulignent toujours trop les points négatifs (j’imagine que ça part d’un bon sentiment pour aider à voir les points qu’ils faut améliorer) mais les enfants ne sont pas assez encouragés et mis en valeur, j’en viens à regretter les bons points et les tableaux d’honneur! 😉 Il faut avoir la lucidité et le courage en tant que parent de passer outre ces jugements hâtifs! Je pourrais d’ailleurs faire un article là-dessus… Minilord 3 que sa maîtresse disait si dissipé est sur sa dernière appréciation, un plutôt bon élève intéressé qui participe et comprend. Minilady 1 qui allait en soutien pour la lecture et qui était dans un peu lente et dans la lune a fait « une dernière période remarquable »… comme quoi, faut toujours encourager, porter, travailler…
    Pis de toute façon ta puce, avec tous les devoirs qu’elle avait, elle n’avait pas d’autres solutions que de s’en sortir! Mouaaaaaaah!!;)
    Félicitations à elle en tout cas! Bisous!

    • J’attendais avec impatience ta réaction. Tu as raison, aujourd’hui j’ai toujours l’impression qu’on tire vers le bas, même si c’est pour les faire progresser au départ, mais on obtient l’effet inverse. Miniprincesse a fait du soutien en CP (là où je dis qu’elle était totalement différente parce qu’elle avait toute l’attention de la maîtresse pour elle). Et cette année, en CE1 pas du tout besoin. Elle doit ressembler un peu à ta Mini1 alors… On connaît nos enfants, on sait de quoi ils sont capables, mais avec tout ce qu’ils entendent à l’école, c’est dur de les « supporter » (dans le sens encourager). Et les devoirs, maintenant, on y passe bcp – de temps, sans doute parce qu’elle se débrouille mieux. Merci pour elle ! (et oui, tu peux en faire un article, ce sera intéressant !)

  2. Bravo, c’est bien! Elle doit être contente.
    J trouve que c’était un peu prématuré de la part de l’instit. Dire qu’elle avait des difficultés, d’accord, mais ne pas anticiper, les enfants ne grandissent pas tous au même rythme, certains s’épanouissent, d’autres non.
    Je lui souhaite de prendre confiance en elle.

  3. Miniprincesse a beaucoup de points communs avec mon fils : la tendance à se décourager facilement, le manque de confiance en soi… Alors je comprends ce que tu peux ressentir lorsque l’on te dit qu’en gros, ta fille n’est pas au niveau… Ça fait mal… Et puis, un jour le déclic se produit… C’est aussi ce qui s’est passé pour mon fils !

  4. Oh aille aille aille ! Nous on va visiter l’ecole mardi prochain pour sa rentrée en Janvier.
    Et ben tout ça ne me donne pas envie de la mettre !!!!
    En tous cas félicitations a ta puce.

  5. BRAVO MA MINIPRINCESSE PREFEREE !
    Je ne peux, moi (tu me reconnaîtras), que te féliciter parce que je sais que tu es capable de faire de grandes et jolies choses. Alors profite des vacances pour t’amuser et pour lire aussi de belles histoires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s