Ici Londres

Je n’ai pas le tempérament sportif, mais cela ne m’empêche pas de suivre avec passion les épreuves de Jeux Olympiques, dès que l’occasion (et mon emploi du temps) me le permettent. C’est d’ailleurs le seul évènement sportif qui m’intéresse autant. Et les z’enfants ne sont pas en reste. Cette année, ils sont tout autant captivés que moi, car pour ceux de Pékin ils étaient encore trop jeunes pour s’y intéresser. Mais à 10 ans et demi, bientôt 8 et 5 , ils ne sont pas avares de commentaires, supplantant aisément les commentateurs sportifs durant les épreuves,  à tel point qu’on ne les entend plus… L’autre raison, c’est qu’avec Chérimari on avait décidé cette année de partir en week-end à Londres, que cela ne s’est pas fait. Alors imaginer les Jeux dans la ville qu’on rêvait de fouler, ça rend d’autant plus attachante cette session londonienne.  Lire la suite