Petites news de la semaine #10

Non mais qu’est ce que c’est que ces notes cet automne qui arrive en avance ? Moi qui croyais, comme l’an dernier, profiter des bienfaits de l’été indien, me voilà bien déconvenue quand la bise est revenue. Si je n’étais si occupée, je succomberais à la dépression saisonnière. Penser qu’on en prend pour 9 mois fermes me fiche un bourdon pas possible. Allez sans plus attendre, quelques infos en vrac de ce qui s’est passé par ici ces derniers jours : Lire la suite

Jackie ou le pouvoir d’une robe

Du plus loin que je me souvienne, depuis l’enfance je crois, j’ai toujours aimé ce qui touche au domaine de la mode et des vêtements. Je me rappelle de mon premier jean acheté dans les années 80 pour mon entrée en 6ème ; des tee-shirts à capuche et des badges qu’on collectionnait sur les blousons ;  des Madame Figaro de ma grand-mère religieusement feuilletés et des pages de publicité, de défilés ou des photos noir et blanc de Jackie Kennedy ou Grace Kelly, l’élégance personnifiée, découpées et punaisées sur le mur de ma chambre. Au moment de l’orientation, à la fin du collège, j’ai même eu envie de me diriger vers ces filières, aux métiers beaucoup moins variés qu’aujourd’hui mais déjà auréolés de mystère et des paillettes propres à l’inatteignable. C’était le temps des top-models stars, Claudia, Helena et les autres nous gratifiaient de l’image de leur minois en couverture chaque semaine. Lire la suite

Un « sweet » goûter d’anniversaire

A peine rentrée de vacances, Miniprincesse n’a cessé de taner la vieille peau de sa mère pour qu’elle organise THE goûter d’anniversaire. Le défi était de taille car petitun : j’ai toujours la bonne excuse des 10 milliards d’autres choses à faire qu’accueillir une bande de minettes surexcitées*, de les nourrir, les abreuver et les occuper pendant trois heures sans me retourner la maison ni gendarmer, pas mon style DU TOUT vous pensez bien ; Lire la suite

Covima en Barcelona : récit de vacances 3

Comment décrire Barcelone ? Question difficile car depuis notre retour, je cherche le moyen d’introduire correctement ce billet. Retranscrire l’atmosphère d’une ville par écrit, en se basant sur ses premières impressions et ses souvenirs, mêmes proches, semble compliqué. J’ai eu beaucoup de mal à choisir les photos pour ce post, tellement j’ai aimé tout ce que j’ai vu. Attention, billet-fleuve ! Lire la suite

Toutes en kilt ! (concours 3 Pommes)

A chaque rentrée de primaire, je me souviens des chaudes journées de septembre où nous faisions vivre quelques prolongations à nos robes à bretelles et aux sandalettes, qui finissaient de s’user dans la cour. Puis venait l’automne, ses incontournables bottes, ses sous-pulls 100% acrylique qui nous transformaient en extraterrestres aux cheveux remplis d’électricité statique quand on les enlevait le soir, et ses jupes plissées, que j’ai dû porter tous les ans jusqu’au collège. Lire la suite

Cousins cousines

Dans la famille de Chérimari, tous les ans depuis quelques années, a lieu un pique-nique qui rassemble les grands-parents, oncles, tantes, cousins de la première (Chérimari, donc) et de la deuxième génération, soit une quarantaine de personnes en tout. Quand on sait que dans cette branche, le simple fait de souffrir de la faim et-/ou de la soif est considéré comme une faute grave, on devine à l’avance que l’on va passer un bon moment. Si le soleil nous accompagne, comme ce week-end, tous les éléments sont réunis pour que la fête soit plus folle. Lire la suite

Clafoutis de courgettes

Quand on considère comme moi que la gourmandise n’est pas un défaut et encore moins un péché, arrive un moment où, malgré toute ma vigilance, les bonnes résolutions fondent comme un glaçon dans un verre pichet de sangria en plein soleil, face aux multiples tentations culinaires des vacances. Sur une semaine on ne s’en aperçoit pas trop, à peine le temps de partir, qu’on est déjà de retour, avec la reprise des habitudes de la cuisine de la maison. Mais deux semaines de vacances, là, c’est tout autre chose. Lire la suite

Les criques de la Costa Brava : récit de vacances 2

La bonne surprise des vacances, à laquelle je ne m’attendais vraiment pas, a été sans conteste la découverte des criques (ou « calas« ) qui bordent cette partie de la Costa Brava. Pour y accéder, on a emprunté les chemins escarpés qui descendent en pente parfois abrupte vers la plage (ne pas penser au retour plus que probable avec bande son en continu : « c’est dur », « j’en ai marre de marcher », « j’suis fatigué » et j’en passe). Durant notre séjour, on a particulièrement aimé ces petites plages où, le pied à peine posé sur le sable chaud, et tant qu’on est encore à peu près seul -la solitude en été, est une notion à la durée de vie très éphémère-, on succombe facilement au sentiment de s’être transformés en famille Robinson qui découvre une partie inexplorée de son île. Lire la suite