Alors, ces vacances ?

Tout juste rentrés de nos vacances à la sauce catalane, après 2500 kms au compteur (à la louche) et de retour dans la maison pimpante, cf. épisode précédent, j’ai pensé qu’un résumé en images parlerait mieux qu’un long discours. 

On a fait le plein de soleil pour une bonne partie de l’année.  15 jours de ciel bleu et 30 bons degrés de moyenne m’ont réconciliée avec le métier de prévisionniste météo, allègrement qualifié de menteur de ma part 11 mois sur 12.

J’ai converti toute la tribu aux bracelets brésiliens, le bon moyen de s’occuper pendant les heures de route et de recycler mes fils à broder qui dormaient au fond d’un placard depuis 10 ans. Même Misspaillettes s’y est mise. Fashion-victim même en vacances, ou quand le naturel reprend le dessus.

On a fêté les 8 ans de Miniprincesse avec un déjeuner sur la plage sous les pins et un dîner dans un resto délicieux, la bougie plantée dans ses truffes
au chocolat. La minette ravie de ces attentions parentales a été rassurée, elle qui stressait avant le départ en me demandant toutes les 5 minutes comment on allait faire pour son anniversaire en Espagne. 

Timouton a fait sa première vaisselle, ma sensibilité à la parité ne connaissant aucun repos. Une façon comme une autre d’essayer de nous faire oublier caprices, comédies et grogne pendant toutes les vacances, le prix à payer pour être réunis tous les 5 et nous présenter la facture des semaines précédentes de gardes à gauche et à droite ? Psychologie de comptoir peut-être mais qui a bien failli nous coûter un billet retour, en accord avec Chérimari, pour l’affreux jojo dans le premier avion charter/train à bestiaux/porte-container en partance pour la Bretonnie, via Tombouctou. Je ne cache pas ma joie à l’arrivée de la rentrée. Faites des gosses.

Mes talents culinaires se sont réduits à leur plus simple expression : préparation de la vinaigrette ou dosage du rhum et écrasage du citron vert pour les mojitos. J’ai connu des jours en cuisine plus difficiles.

Ma patience a, elle, été mise à rude épreuve. Endurer la centaine de « Maman, il est où mon maillot ? », « ‘T’as mis où mes tongs ? », « On fait quoi ce soir/demain/après ? » et les classiques « ça pique, j’ai soif, j’ai envie de faire pipi » à la plage alors que tu viens de poser la serviette n’ont eu pour seule réponse que : « mais fichez-moi la paix, je suis en VACANCES ! »ou « je-ne-sais-pas, demande à ton papa. » Faites des gosses bis.

 

 

Entre filles, ça a été la fête à la manucure de toutes les couleurs. Une habitude qu’on compte bien garder à la rentrée, sur les pieds pour elles bien sûr.

Le point  noir des vacances : le ménage ne devait pas faire partie des obligations des précédents locataires du mobil-home. Pas franchement désireuse de poser mes fesses, pieds ou toute autre partie sur des sanitaires bardés de microbes, et lasse d’attendre l’intervention des prestataires débordés, Bree en vacances a repris du service. On ne m’y reprendra plus.

Et le meilleur pour la fin : Timouton a retapissé les WC du resto du dernier soir version murs et sol par un vomito puissance atomique, ce qui a eu pour effet immédiat de me couper l’appétit. Un bon point pour la dernière transaction de CB en Espagne, moins douloureuse au final mais qui nous a gâché un peu la soirée. Je vous laisse imaginer le langage des signes utilisé par Chérimari pour demander seau et serpillière au serveur, lui qui parle espagnol comme une vachette française.

Sur ce, à très vite pour des résumés détaillés du pays visité cette fois, quand mon onduleur capricieux voudra bien refonctionner ! Ce billet a donc été  écrit chez les voisins aimables que j’ai squattés cet après-midi, au prix d’un apéro, on n’a rien sans rien…

13 réflexions sur “Alors, ces vacances ?

  1. Chouettes vacances quand même !!
    Rassure-toi, après un bref débrief avec les copines, j’ai l’impression que tous les moins de 10 ans ont été absolument relouds pendant cet été… Bizarre 😉
    Pas cool pour la dernière soirée, mais j’espère que ces vacances vous ont fait du bien ?
    Happy B. à ta bichette !

    • Timouton a bcp de caractère ce qui est un bon point dans la vie, mais pas toujours évident à canaliser à la maison… Ces vacances nous ont fait un bien énorme !

  2. Heureux de lire tout cela… Mais oui tu as eu raison de faire ces gosses là ! Ils sont formidables ! Je profite, de mon côté, de l’Italie pour un mois encore ! Bonne rentrée à chacun et chacune ! Bises, P.

  3. Pingback: Vacances + enfants = cocktail détonnant | Maman est en haut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s