Clafoutis de courgettes

Quand on considère comme moi que la gourmandise n’est pas un défaut et encore moins un péché, arrive un moment où, malgré toute ma vigilance, les bonnes résolutions fondent comme un glaçon dans un verre pichet de sangria en plein soleil, face aux multiples tentations culinaires des vacances. Sur une semaine on ne s’en aperçoit pas trop, à peine le temps de partir, qu’on est déjà de retour, avec la reprise des habitudes de la cuisine de la maison. Mais deux semaines de vacances, là, c’est tout autre chose. En Espagne, on est partis avec l’idée de profiter au maximum des découvertes que l’on ferait sur place, et ça passait bien sûr par le verre rhaaa, pardon, l’assiette (décidément). (Ce blog n’est pas un espace de thérapie de groupe pour alcooliques, hein, rassurez-vous). En même temps, si on ne peut plus se faire plaisir en vacances, où va-t-on ? Vers la balance, oui bon. D’ailleurs, la mienne a cessé de fonctionner il y a belle lurette et prend la poussière depuis sous le meuble de la salle de bains. J’ai une belle excuse pour ne pas la remettre en état de marche, c’est que je ne retrouve pas le bon modèle de pile-bouton. C’est vrai en plus, même pas honte. 

Bref, devant tant de tentations : mojitos (vous allez commencer à comprendre, maintenant, que j’aime ça), rosés-pamplemousse, sangria ingurgités, accompagnés de pulpo à la gallega, de tapas, de chorizo et de saucisson de pays pour éponger, on a bien senti Chérimari et moi qu’il faudrait sérieusement penser à manger light au retour, sous peine de ne plus réussir le test du jean à la rentrée, et à se bouger les fesses si on veut éviter qu’elles s’entourent de trop de graisses.

J’arrive donc à l’essentiel de ce billet, à savoir que depuis quelques jours, j’essaie pour les parents de faire abstraction du gras-salé-sucré ou du moins de rééquilibrer un peu tout ça, sans le mentionner devant les belettes qui à 8 et 10 ans 1/2 me lâchent de temps en temps à table « mais j’ai pas un peu trop de ventre, là ? » et manquent de faire s’étouffer leur mère avec son pain sans beurre.

A nous les joies des fruits et légumes à gogo, de l’apéro uniquement le week-end -quelle tristesse- et accompagné de tomates-cerise. La tartine de Nutella n’est plus qu’un lointain souvenir.

Cette semaine j’ai préparé un clafoutis de courgettes inspiré de la recette de Milie, et dont j’ai adapté à la louche les proportions pour notre tribu, car ici tout le monde aime ça, sauf Miniprincesse. J’ai nettement signifié à celle-ci que la maison, c’était pas le Flunch, le menu est le même pour tous. Je sens qu’un jour elle me répondra, dans quelques années : « ben tu sais quoi, j’y vais, là chez Flunch, salut. » Ingrate.

Le clafoutis de courgettes au romarin 

Pour 6 pers, temps de préparation 20 mn, cuisson 30 mn

Il faut : 3 courgettes, 50 cl de lait, 100 g de farine, du parmesan, 40 g de beurre fondu, 4 oeufs, romarin, sel et poivre.

Comment faire : laver les courgettes, les couper en gros morceaux. Les faire cuire 5 mn au cuit-vapeur. Pendant ce temps, préchauffer le four à 180 °. Mélanger oeufs, lait, farine, beurre, sel et poivre, romarin. Déposer les morceaux de courgette au fond d’un plat beurré, verser dessus la préparation et saupoudrer de parmesan. Cuire 30 mn à 45 mn selon le four (le mien était prêt en 30 mn).

***

Et vous, des bonnes idées pour commencer la rentrée de façon un peu plus légère ? Sans parler de régime, on est d’accord. Ce mot devrait de toutes façons être supprimé du vocabulaire…

PS : la sangria, ils la servent en pichet en Espagne. . Alors comme elle était très bonne et qu’on a horreur du gaspillage, avec Chérimari on a été obligés de se forcer à chaque fois. On n’a pas eu des vies faciles, en vacances…

Publicités

5 réflexions sur “Clafoutis de courgettes

  1. J’adore le rosé-pamplemousse XD ah c’était pas ça la question ? 😉

    Contente que ça te plaise 😉 ça doit être très bon au romarin aussi 😉

  2. Moi je m’y suis mise …. AU SPORT : j’ai trouvé THE fameux ABDO CIRCLE. donc tous les matins : 10 mn et combiné à la marche à pied : 4 allers-retours / jour à l’école. Je dois dire que çame donne bonne conscience pour le reste ( tartes, dessert, chocolat !! et j’en passe et des meilleurs…)

    Donc : DU SPORT et le reste suit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s