Cousins cousines

Dans la famille de Chérimari, tous les ans depuis quelques années, a lieu un pique-nique qui rassemble les grands-parents, oncles, tantes, cousins de la première (Chérimari, donc) et de la deuxième génération, soit une quarantaine de personnes en tout. Quand on sait que dans cette branche, le simple fait de souffrir de la faim et-/ou de la soif est considéré comme une faute grave, on devine à l’avance que l’on va passer un bon moment. Si le soleil nous accompagne, comme ce week-end, tous les éléments sont réunis pour que la fête soit plus folle. Lire la suite