Nuits de pleine lune

Avec le temps, mon sommeil bienfaisant et profond se fait petit à petit la malle, ciao bella. J’ai déjà évoqué par ici mes insomnies qui me font ouvrir grand les yeux, en pleine nuit, toujours à heure fixe. D’ailleurs, aujourd’hui encore, je cherche une explication parce que je suis certaine qu’il y en a une : pourquoi cette heure-là précisément ? Petite enfance, mes accouchements, souvenir enfoui, je passe au crible tout ce qui peut l’être, sans résultat pour l’instant. Appelez-moi Freud.  Lire la suite

Maman solo

C’est une habitude maintenant à chaque session de vacances scolaires : les z’enfants quittent le nid pour quelques jours, en garde chez leurs grands-parents ou dans la famille. Par conséquent, ce soir, je ne me suis pas pressée en rentrant du travail : personne ne m’attendait à la maison. Lire la suite

Un drôle d’anniversaire

Donc, vendredi, Timouton a eu 5 ans. Ce 26 octobre est tombé un vendredi, comme 5 ans auparavant. Mais comme mon syndrome du neurone unique me joue de drôles de tours en ce moment, Alzheimer de la mère de famille nombreuse, sors de ce corps, j’ai zappé cette coïncidence qui aurait pu nous faire passer la soirée tranquille en famille, et ai répondu « présents », à un repas de parents d’élèves à l’école. Lire la suite

3 petits tours en blogosphérie #7

Le froid tombe, on a envie de se pelotonner au chaud, de se régaler de soupes, de décorer la maison en orange et noir, et de bidouiller devant la télé, non ? Je n’aime pas l’automne, je lui préfère l’hiver, et les jolies couleurs dans les arbres, même si j’aime les prendre en photo ne me font pas changer d’avis. Mais j’aime l’automne pour tous ces petits moments cocooning qu’il offre, et ces choses de saison qu’on recommence à faire avec bonheur, comme allumer le feu, (sans Johnny), ressortir les jeux de société et écouter les z’enfants préparer leurs listes pour Noël (au secours, j’en finis par censurer la boîte aux lettres, on n’est même pas en Novembre !)(et je suis fatiguée car j’ai tapé le mot « boîte » sans « o »). Lire la suite

Crumble poulet-courgettes-chorizo

Certaines semaines, quand se pose l’éternelle question du dîner, on se retrouve bien dépourvue et peu inspirée devant ce que le frigo nous propose; et ça me rassure, je ne suis pas la seule dans ce cas. Certaines autres, je ne saurais l’expliquer, mais je regrette presque le peu de temps dont je dispose le soir pour préparer tout ce qui me fait envie. C’est comme ça, soit l’ascenseur reste bloqué au 3è sous-sol de l’inspiration, soit il grimpe au 7è ciel. Lire la suite

Tout ce qui brille

Bien plus que la tendance « léopard » ou « tigre » à laquelle je n’accroche pas plus que ça, je suis plutôt tout ce qui a le don d’attirer mon regard de fashion-victim, de me rajouter des étoiles dans les yeux (comme Picsou avec ses dollars), de me sentir comme Cendrillon qui enfilerait la pantoufle, bref, je fais partie du gang « la paillette c’est la vie« . Lire la suite

Le velouté de la princesse au petit pois

C’est officiel, la saison des soupes a commencé. On a dégusté notre première soupe d’automne la semaine dernière -le potage parfumé aux carottes– et hier soir, j’avais envie d’autre chose. Après avoir farfouillé dans mes recettes (encore un bon sujet de procrastination, bref) et refermé les classeurs bredouilles, car il me manquait toujours quelque chose, je me suis encore une fois tournée vers le dieu Internet et ai tapé « soupe petits pois ». Lire la suite