Rue du pêcher* et gâteau renversé

Il y a quelque part dans la campagne, une vieille maison qui appartenait à ma grand-mère et attend d’être rénovée. Près de cette maison, un vieux pêcher ; l’histoire ne dit pas qui de la maison ou du pêcher est arrivé le premier, Mamie aurait sans doute pu me répondre. La maison est vide. Dans le jardin où la nature reprend peu à peu ses droits, le pêcher continue de donner des fruits, comme s’il voulait nous dire « Eh oh, dépêchez-vous de revenir, je suis encore là, moi ! ». Alors que dans notre jardin où aucun arbre fruitier ne résiste à l’assaut des fourmis, et où j’ai dit adieu l’an dernier au cerisier planté avec tout le soin du monde, (je ne désespère pas pour autant), j’aime l’idée que dans ce terrain en friche, un peu oublié, un petit arbre résiste et produit vaille que vaille. J’aime l’idée d’utiliser quelque chose venant d’un arbre qui était là probablement bien avant moi, dont d’autres se sont régalés avant. Les pêches, comme les roses, et un peu de Mamie dans tout ça.

La semaine dernière, Papa en a rapporté plusieurs kilos, que Maman a épluchés avant de m’en donner -merci ! Les pêches sont toutes petites, de la taille d’un abricot, mais très goûteuses. Dimanche j’en ai fait un gâteau renversé pour le goûter. On avait bien besoin de ça pour se remonter le moral, près d’un feu et d’une tasse de thé !

Gâteau renversé aux pêches

Pour 6 personnes, préparation 20 mn, cuisson 30 mn

Il faut : 6 pêches de bonne taille, ou assez de petites pour remplir le fond d’un moule à manqué diam. 26 cm, 250 g de farine, 50 g de maïzena, 120 g de beurre, 120 g de cassonnade, 2 oeufs, 25 cl de lait, 1 c à s d’eau de fleur d’oranger, 1 sachet de levure.

Comment faire : peler les pêches et les couper en deux. Ôter le noyau. Préchauffer le four à 180°C. Disposer quelques noisettes de beurre au fond du moule et saupoudrer de sucre. Mettre les demi-pêches bien serrées au fond du moule. Dans un saladier, mélanger le sucre, les oeufs, le beurre, la farine avec la levure, la maïzena, la fleur d’oranger et le lait. Verser la préparation au-dessus des pêches. Enfourner pour 30 mn.

J’ai trouvé un thé délicieux qui accompagnait merveilleusement le gâteau : le thé mélange oriental de Coffea.

Mercredi gourmand pour Anne-Laure T.

* la Rue du Pêcher, ça m’a fait tout de suite penser à la Peachtree street d’Atlanta, dans « Autant en emporte le vent », merveilleux souvenir d’heures de lectures et de visionnage à répétitions du film, il y a de cela plusieurs années…

Publicités

12 réflexions sur “Rue du pêcher* et gâteau renversé

  1. Simple et gourmand à la fois, quelle chance d’avoir encore des pêches, chez nous ces fruits ont disparu et des étalages et des jardins!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s