Maman solo

C’est une habitude maintenant à chaque session de vacances scolaires : les z’enfants quittent le nid pour quelques jours, en garde chez leurs grands-parents ou dans la famille. Par conséquent, ce soir, je ne me suis pas pressée en rentrant du travail : personne ne m’attendait à la maison.

De toutes façons, pendant les vacances, le trafic est beaucoup plus fluide, à croire que tout le monde est parti. Mais c’était sans compter sur un accident pile à l’heure de la sortie des bureaux, qui m’a fait passer plus de temps que nécessaire dans ma voiture, bref.

Quand je suis rentrée, il faisait déjà nuit. L’honorable Mistercat qui sera ma seule compagnie, m’attendait à la porte du garage, impatient de se mettre au chaud. J’ai allumé le poële, pour moi toute seule. Je ne me suis posée aucune question quant à la nature du repas, rien à préparer, bonheur ! J’ai dîné devant 100% mag, alors que j’interdis la télé pendant les repas d’habitude, en mettant le son un peu plus fort, pour meubler. J’ai pu faire le ménage dans les chambres sans entendre râler parce que les belettes ont tout installé et que je vais déranger les Playmobils. J’ai marché en chaussettes en savourant ce moment, sans me crier à moi-même : « tes chaussons ! ». J’ai fait une ridicule petite vaisselle. J’ai zappé jusqu’à plus soif, sans rien trouver de bien. Pourquoi les films interdits aux z’enfants ne passent pas quand ils ne sont pas là, quelqu’un a une idée ? J’ai écouté le silence dans la maison et les bûches craquer en brûlant, fait le tour des chambres pour vérifier qu’ils n’avaient rien oublié. En me couchant, je vais pouvoir m’étaler de tout mon long sans gêner personne et sans ronflements, le comble du luxe, si vous voyez ce que je veux dire.

Et demain matin, je pourrai prendre ma douche sans me précipiter au secours de Timouton, encore pleine de savon, en manquant de me vautrer dix fois, simplement parce que derrière le bruit de l’eau, j’aurais entendu: « Mamaaaaaaaaannnnn, j’ai fait CACAAAAAAAAA !  » (c’est systématique, cet enfant a un timing à la seconde en ce qui concerne son transit).

Être maman solo à la maison, ce sont mes mini-vacances. Je les apprécie, du moment qu’elles ne durent pas trop longtemps quand même !

La photo, c’est notre armistice à Chérimari et moi, qui ne sommes jamais d’accord sur le chocolat. Lui au lait, moi très noir, à 75 %, si possible. Et le chocolat noir à la fleur de sel Lindt est le seul sur lequel nous sommes tombés d’accord. Gare à celui qui finit la tablette en premier.

Ce soir, étant seule, j’ai pu en faire mon dessert sans avoir à me planquer la tête dans le placard.

 

2 réflexions sur “Maman solo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s