Nom d’une jambe de bois ! (anniversaire pirates)

A force de « Cé-quand-qu’on-fête-mon-n’anniversaire-avec-mes-copains ? » répétés jusqu’à plus soif, on a dû se rendre à l’évidence : cette année, on ne couperait pas au goûter d’anniversaire de Timouton. On avait jugé l’an dernier que 4 ans, c’était un peu trop petit ; mais Timouton-qui-ne-lâche-rien en a eu marre de voir les copines de ses soeurs s’amuser à la maison pour leurs propres anniversaires, et cette année, c’est sûr, il y avait droit. Lire la suite