Mange, ronronne, dors (et desserts d’hiver)

DSCN9119

Malgré un emploi du temps dans la semaine qui me donne la vague impression de ne faire que courir, ou en étant plus réaliste, de beaucoup courir, un des petits plaisirs du soir consiste souvent à la dégustation d’un dessert-maison, mauvais esprits veuillez sortir s’il vous plaît. J’avoue que je n’en fais pas tous les soirs, par manque de temps et aussi par souci de faire au plus simple, = au plus rapide = yaourt + fruits, mais de temps en temps, cuisiner un dessert vite-fait permet de finir agréablement le dîner ; les z’enfants ne conçoivent d’ailleurs pas de terminer le repas sans dessert digne de ce nom, je les ai trop bien éduqués sans doute *rire jaune*. Lire la suite