Flashback 2012

à l'heure espagnole - Barcelone

Lundi après-midi, en pleins préparatifs du réveillon à la maison, ma mémoire s’est mise en mode rembobinage. J’aime ce moment particulier de l’année, où, quelques heures avant de franchir la barre de minuit, on essaie de se remémorer l’année presque finie et se souvenir des jolies choses, parce que les autres peuvent bien rester où elles sont, même si on ne les oubliera pas pour autant.

2012 n’a ici été ni pire ni meilleure que ses soeurs mais elle a été tout de même remplie de moments joyeux et précieux.

En vrac, je dirais que s’entremêlent des voyages, nos rires et du soleil, pour faire oublier la grisaille qui nous tombe dessus, au propre comme au figuré, quand on n’a rien demandé.

Cette année, on a dit au-revoir à la moto, refait la déco du salon et assisté à des départs vers de nouveaux ailleurs. On s’est baignés dans les eaux du Morbihan, de l’Atlantique et de la Méditerranée ; on a soufflé 97 bougies d’anniversaire, posé un appareil dentaire et assisté en vrais fans aux Jeux Olympiques de Londres. Mistercat a fait des siennes. On a testé pour la premières fois les urgences pédiatriques et j’ai passé de chouettes moments avec les copines, (clin d’oeil à Mimilady et Kiara) blogueuses ou pas. Je me suis offert un vrai téléphone de geek pour rester encore plus connectée. J’ai acheté encore des chaussures et des vernis, et ça n’est pas prêt de s’arrêter !

En famille, on a visité le Futuroscope, Bordeaux et Barcelone, les z’enfants sont allés en classe de neige et à Biarritz, on a fait plusieurs séances cinéma très sympas. J’ai cuisiné et pas mal bricolé. J’ai beaucoup trinqué avec les voisins et amis !

J’ai passé aussi beaucoup de temps sur le blog, publié 214 articles et mis en ligne pas mal de photos.

Mais si je ne devais garder qu’une seule chose de 2012, ce serait cette parenthèse enchantée qu’ont été nos deux semaines de vacances sur la Costa Brava, en famille.

Parce que, ne nous voilons pas la face, le quotidien est souvent « sportif » et la vie de famille compliquée. C’est bien pour ça que le mot « résolutions » est banni de mon vocabulaire depuis bien longtemps et qu’en 2013, je vais continuer à râler (un peu), remettre au lendemain les corvées inintéressantes et prévoir tout plein de projets, ça fait avancer, même si je ne les réaliserai pas tous.

D’ailleurs, ce matin, j’ai mis la barre très haut en braillant sur les z’enfants et regrettant presque mon bureau, pour une sombre histoire de table de petit-déjeuner encore encombrée de miettes à 11h passées et que personne ne voulait nettoyer, de disputes incessantes à peine le pied hors du lit et de scotchage intensif devant l’écran de la télé. J’ai, depuis un bon pétage de plomb, décrété officiellement que « la télé, c’est terminé jusqu’à lundi ! » avec le ton peu amène qui va bien, tout en maudissant son inventeur jusqu’au jour de l’an 2100. Ceci juste au moment où deux voisines ont sonné à tour de rôle, ce genre de visite tombant toujours quand on ne se trouve pas vraiment à son avantage (comprendre en pyjama, l’oeil furibard et la maison en vrac).

Voilà, assumer de ne pas être une mère-épouse-fille parfaite, garder du temps pour les bisous-câlins quand même, tenter de voir malgré tout la vie du bon côté, se réserver de chouettes moments en famille, amis autour d’une table et de verres qui s’entrechoquent, rire pour effacer les soucis, c’est un bon programme pour cette année qui démarre, non ?

Publicités

4 réflexions sur “Flashback 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s