Quelques livres…

livres

Pas possible, le dernier billet « littéraire » (en toute modestie) remonte à l’été dernier ? Ce blog est en train de filer un mauvais coton, tout comme sa propriétaire qui se fait violence pour ne pas succomber à la tentation d’une énième paire de chaussures. J’ai en effet repéré de trèèèès jolis boots pas plus tard qu’hier, et connaissant mes limites, je vais patienter encore pour savoir s’ils vont rentrer dans la catégorie « indispensable » ou se classer d’eux-mêmes dans le « superflu ». Disons que si j’avance l’argument infaillible pour une fille : « mais des comme ça, je n’en ai pas« , côté masculin en revanche je crains que ce ne soit un peu léger comme critère. On verra dans une quinzaine si j’y pense encore. (Qui parie ?) Donc on va prendre un peu de hauteur si vous le voulez bien, afin de partager mes dernières lectures.

La ballade de Lila K, de Blandine le Callet. Un roman d’anticipation, (gagné chez Lalydo, merci !) qui n’est pas à priori le genre que je choisis le premier en lecture, contrairement au cinéma où je suis plus fan. Ici l’histoire se déroule dans les années 2100, dans un monde où tout : la vie des citoyens, la santé, les relations humaines, le travail, est contrôlé par l’Etat, et où les livres sont interdits. L’héroïne, Lila, raconte son histoire. Enlevée à sa mère dans la petite enfance, elle a été élevée dans un Centre et a tout oublié de son passé. Elle veut retrouver sa mère et la mémoire. Malgré une première partie un peu longue, où on attend qu’un événement arrive, j’ai apprécié ce roman, dans le genre des lectures qui nous font poser la question de la frontière fragile entre le réel et la science-fiction, et montrent les dérives des politiques ultra-sécuritaires de la société actuelle.

Sans un cri, de Siobhan Dowd. Emprunté à la médiathèque et destiné à un public ado à partir de 12 ans, ce livre raconte l’histoire tirée d’un fait réel de Shell, jeune fille irlandaise contrainte à s’occuper de ses petits frère et soeur après le décès de leur mère, leur père étant plus souvent occupé par la bouteille que par le sort de ses enfants. Leur vie se déroule à la campagne, dans les années 80, dans un contexte religieux assez présent. Un événement va bouleverser la vie de Shell… Une histoire plutôt triste, j’ai ressenti de la peine et de l’injustice envers cette adolescente dont la vie commence de façon rude. La première partie du livre est lente, la religion présente mais de façon un peu arriérée à mon goût. Ensuite les choses s’accélèrent, sous une écriture très aisée et agréable. On partage ses pensées, on sent que les choses lui échappent, on aimerait pouvoir l’aider. Certains passages sont émotionnellement durs, surtout quand on sait que c’est tiré d’une histoire vraie. Mais c’est un beau livre, singulier. Je trouve en revanche que 12 ans est trop jeune pour le lire, je reculerais un peu cet âge de quelques années…

Aliénor, Tomes 1 et 2 de Mireille Calmel. Je suis en train de terminer le tome 2 de cette suite au Lit d’Aliénor, lu il y a quelques années. Les pavés ne m’effraient pas (le tome 2 comporte presque 500 pages) surtout quand ça parle de Moyen-Âge, ma période de prédilection, de belles héroïnes courageuses, de héros valeureux, d’amours contrariées, de complots, de royaumes et de croisades, dans un savant mélange entre fiction à la limite du fantastique et réalité. D’autant plus quand le vocabulaire et le phrasé de l’époque sont employés. Un excellent moment de lecture, enrichissant, bien documenté avec une foule de détails sur la vie quotidienne à cette période. D’ailleurs, il faut que j’y retourne !

Ci-dessus, à défaut des boots (si je continue comme ça, je ne suis pas près de les oublier, hum), les derniers achats à rejoindre la bibliothèque, on constatera que ma période « detox » aura disparu aussi vite qu’elle est venue ^-^

6 réflexions sur “Quelques livres…

  1. Je suis contente que La Ballade de Lila K. t’ai plu. J’aimerais beaucoup lire le dernier de Vigan également, surtout vu toutes les bonnes critiques lues jusque ici.

    • J’ai lu « les heures souterraines » j’ai bcp aimé. Celui-ci a eu une bonne critique et j’ai entendu l’auteure à la radio l’autre jour, pour la sortie en poche, c’est ce qui m’a donné envie de l’acheter.

  2. ah ! le dernier de Vigan est sorti en poche ! chouette !!! je l’attendais !!! et le « tout chocolat » de parabout, il est bien ?

  3. Pingback: Mini-muffins au citron et au pavot | Maman est en haut !

  4. Pingback: American mood, Oscars et carrot cake | Maman est en haut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s