Comme un air de (presque) Saint-Valentin…

Presque, j’ai dit. Parce que Chérimari et moi, on ne fête pas la Saint-Valentin. Quand on me demande ce que je fais à cette date, je prends un air vaguement supérieur, hausse le sourcil et jette « Ah mais rien, c’est telllllllllement commercial la Saint-Valentin ! ». Et je rajoute : « De toutes façons, je trouve ça nul de faire quelque chose spécialement ce jour-là, pas besoin d’attendre le 14 février pour se faire plaisir. » Sauf que. Lire la suite