La boulette

agneau Lindt

Cette année je bats des records en terme de procrastination. Il s’en est fallu de peu pour que Pâques 2013 ne voie pas l’ombre d’un oeuf en chocolat dans le jardin, leur achat ayant été sans arrêt remis à plus tard. J’ai dû un peu trop déléguer aux cloches sur ce coup-là ou avoir trop de choses à faire ces derniers temps, à moins qu’il ne s’agisse tout bonnemement du climat sibérien qui me fait croire que le printemps et Pâques ne sont pas pour demain. Erreur qu’il m’a bien fallu réparer à la dernière minute, cet après-midi donc, en compagnie des filles pour effectuer le gros plein de courses au SuperV du coin, et aussi avoir de quoi sustanter les invités du dimanche de Pâques. Lire la suite

Dans ma maison

2703b

Il y a :

  • des jonquilles, des tulipes ou des roses selon la saison, et des orchidées toute l’année,
  • des glaçons toujours prêts et des bulles en bouteille prêtes à sauter, pour parer à l’improviste,
  • une machine à laver format famille nombreuse qui tourne presque tous les jours,
  • un escalier fraîchement repeint en blanc, qui mérite une troisième couche, Lire la suite

Le lapin sous emphétamines

paresse

Dernièrement, j’ai observé un curieux phénomène : moins j’aligne d’heures de sommeil au compteur, plus je suis efficace. La semaine dernière par exemple, j’ai dû dormir maximum 5h30/6h par nuit, entre les couchers tardifs because lectures addictives, les wagons qui ne se raccrochent pas dans le train du sommeil, le fait de se tourner et se retourner dans le lit qui n’est pas vraiment indiqué pour replonger, l’excitation à l’idée du week-end entre copains qui approchait, Chérimari absent quasi-toute la semaine et ma mauvaise volonté à rejoindre un lit glacial, la lune, la semaine-qui-va-pas-bien, que sais-je encore… Bref, on ne peut pas dire que j’étais vraiment fraîche comme la rose au réveil. Passées les cinq quinze premières minutes pour émerger à 6h30, une bonne douche, un grand mug de café et c’était parti pour des journées-marathon presque comme si j’avais fait le tour de l’horloge. Lire la suite

Motifs de printemps

chemise - collier

Chaque année à la même période, c’est la même chose : un grand besoin de changement et d’air neuf se fait sentir. Et ça commence très souvent par la case « dressing » ou « déco ». Honnêtement, à l’heure où je parle, on remiserait bien pour les 12 mois à venir pulls et manteaux non ? Parce que là, avec cet hiver qui ne veut pas laisser la place à son successeur, j’ai l’humeur trèèèès fluctuante et la motivation niveau bouton de pâquerette. Demandez au reste de la tribu, ils sauront très bien vous expliquer. Rien que des journées comme aujourd’hui, où il pleut sans discontinuer comme breton qui boit (vous ne la connaissiez pas celle-là ? Moi non plus), il n’en faudrait pas des tonnes pour me ruer dans le premier avion en partance pour n’importe quel coin situé au sud de la Loire. Lire la suite

La semaine du blanc et des framboises

0903b

Notre petit coin de Bretonnie, situé au sud de la région, (rien que ça, ça réchauffe déjà) a connu lui aussi son épisode de neige hier matin, même bien modeste. Pas de suppression de transports scolaires, ni d’école fermée, au grand regret des z’enfants qui ont pu faire un début de semaine de rentrée normale, manquerait plus que ça, faire l’école buissonnière dès le deuxième jour. Cette clémence météo m’a rassurée, moi aussi, quant à l’état des routes, largement praticables et sans traces de verglas ce matin, malgré mes craintes, pour pouvoir me rendre sereinement cette fois au travail, faut pas non plus abuser des largesses du Boss. Lire la suite