American mood, Oscars et carrot cake

carrott cake

Je suis depuis quelques semaines dans un état d’Amérique (mauvais jeu de mot). L’enthousiasme a commencé avec l’élection américaine pour laquelle je me suis farcie un soir la cérémonie d’investiture de Barack Obama dans sa quasi-intégralité, ou du moins le temps de la retransmission. Puis j’ai enchaîné avec du nettement moins sérieux, les remises de prix diverses et variées à Hollywood précédant les Oscars, inimitables, et leur défilé de paillettes et de smoking sur tapis rouge. Le seul obstacle à ce que je ne me réveille pas en pleine nuit pour les suivre en direct dimanche soir est que 1/ je n’en ai pas eu le courage (foutu décalage horaire) et 2/ qu’il me fallait travailler lundi, un critère pas vraiment négligeable.

C’est comme ça, malgré tous leurs excès et leurs habitudes agaçantes, les Etats-Unis exercent sur moi depuis toujours un attrait indéniable. En tapant ces lignes, j’ai « New-York New-York » dans la tête ». Avec « Hôtel California » ça marche aussi. Bref, les Césars c’est ch*ant à se mettre la tête dans une bassine d’eau, les Oscars c’est glamour.

La cuisine n’a pas échappé à cette tendance, avec le dernier livre venu pousser ses congénères dans ma bibliothèque culinaire qui commence à être bien remplie, un goûter à New-York. Depuis, presque tous mes desserts ont un goût américain, et c’est la fête du cookie, du cheesecake et du carrot cake, le meilleur fait jusqu’ici -pas peu fière du résultat- et que je vous livre sans tarder. Je pensais pourtant en avoir déjà parlé.

Le carrott cake

Pour un cake, prép. 30 mn, cuisson 45-50 mn, réfrigération 25 mn.

Il faut : ingrédients liquides : 130 g de cassonnade, 12 c d’huile, 4 oeufs, 2 c s jus d’orange, 240 g carottes râpées, le zeste d’une orange, 1 c c extrait de vanille. Ingrédients solides : 240 g de farine, 1/2 sachet de levure chimique, 1 c c de sel, 2 c c de cannelle en poudre, 1/2 c c de muscade, 1/2 c c de cardamome, 1/2 c c de poivre noir fraîchement moulu, 30 g de noix hachées, 30 g de raisins secs.

Comment faire : préchauffer le four à 180°C. Fouetter énergiquement les ingrédients liquides. Mélanger les ingrédients secs puis ajouter à la précédente préparation, sans trop travailler la pâte. Beurrer et fariner un moule à cake, remplir le moule. Enfourner pour 45 mn environ. Laisser refroidir.

Verdict : une tuerie ! Même si je n’avais pas tous les ingrédients (épices notamment), et que pour me donner bonne conscience, j’ai volontairement zappé le glaçage de la recette initiale…

Allez pour illustrer mon propos, ci-dessous les photos de la reine de la soirée, dimanche : Jennifer Lawrence, magnifique dans sa robe de princesse Dior, 22 ans, pas la langue dans sa poche et accessoirement Oscar de la meilleure actrice. Et qui trouve le moyen de rester élégante, même en se prenant les pieds dans la robe pour aller chercher sa statuette.

A sa place je suis quasi-sûre que je me serais étalée comme une vieille crêpe. Sans pouvoir, en plus, compter sur l’aide de Hugh Jackman, Bradley Cooper et Jean Dujardin, preuves vivantes que la galanterie existe encore.

Bon week-end !

Publicités

5 réflexions sur “American mood, Oscars et carrot cake

  1. Pingback: Cheesecake noix de coco, topping de fruits rouges aux pignons | Maman est en haut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s