Du chambardement dans les chambrées

 

doudou

A l’approche de chaque série de « petites vacances », je me dis la même chose : « quoi, déjà ?« . Il y a désormais une phrase que je ne dis plus, m’ôtant du même coup une grosse épine du pied : « mais qu’est-ce qu’on va encore faire des z’enfants ?« . Depuis plusieurs mois, nous avons une organisation bien rôdée : ma tante M.-F. vient passer quelques jours à la maison (son passé d’ancienne instit’ est largement mis à contribution) et le reste se partage entre les papys et mamies, quand ni Chérimari ni moi ne prenons de congés. Tout le monde est satisfait du planning et cela permet aussi aux z’enfants de passer du temps à la maison, avec leurs affaires, sans avoir de valises à préparer pour moi.

Loger quelqu’un à la maison suppose un léger changement au niveau de la répartition des lits, car nous n’avons pas de chambre d’amis, et c’est Timouton qui s’y colle, laissant (un peu à contre-coeur au début, le bougre) sa chambre à M.-F. pour quelques nuits. Ce petit embêtement est vite compensé par le fait de lui gonfler un matelas ou d’emprunter un lit de camp aux voisins et de le faire dormir dans la chambre d’une de ses soeurs, changer de lit, ça fait tout de suite camping, et les z’enfants adorent !

Cette semaine, on a essayé diverses formules, avant de trouver ce qui semble maintenant convenir à tout le monde.

Dimanche soir, Timouton a dormi dans la chambre de Misspaillettes. Seulement lundi matin, l’engin était debout presque avant moi, et a réveillé sa soeur en l’appelant sans cesse pour qu’elle allume la lumière. Et croyez-moi, réveiller une pré-ado mangeuse de sommeil au petit matin, c’est s’exposer à de dangereuses représailles. Timouton 1 – 0 Maman.

Lundi soir, les recommandations-type « tu laisses dormir ta soeur demain, ou ça va mal aller ! »… n’ont eu aucun effet. Timouton 2 – 0 Maman.

Mardi soir, on a changé la donne. Timouton est allé passer la nuit dans le lit de Miniprincesse, et les filles ont dormi dans la chambre de Misspaillettes. Mais au matin, Miniprincesse avait mal dormi dans le lit de sa soeur car la lumière du réveil l’avait gênée. Gasp ! Z’enfants 3 – 0 Maman.

Je déteste m’avouer vaincue, j’ai donc tenté une dernière parade pour m’en tirer la tête haute : mercredi soir, Misspaillettes est retournée dans son lit, Miniprincesse dans le lit de camp, Timouton tout seul comme la veille dans le lit de Miniprincesse. Et au matin…

Victoire ! Tout le monde avait passé une bonne nuit, on tient donc la formule magique… (je suis formidable).

Je ne précise pas que pendant tout ce temps, ma tante elle, apparemment dort très bien dans la chambre de Timouton ^-^ …

 

Publicités

4 réflexions sur “Du chambardement dans les chambrées

  1. Eh oui, il faut tâtonner avant de trouver la meilleure formule ! 🙂
    On a investi dans un sac de couchage quand le lit d’un des enfants est squatté par un(e) invité(e).

    • On est plutôt bien équipés dans le genre : sacs de couchages, matelas gonflables, on peut recevoir, les pyjamas-parties ça oblige à s’organiser !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s