Trifle à la rhubarbe

1304

On a la chance d’avoir dans Mapetiteville une médiathèque digne de ce nom, bien fournie en livres, BD, CD, DVD… Rien à voir avec une obscure arrière-salle où deux-trois exemplaires de la Bibliothèque Rose disputeraient la place à des classiques pas ouverts depuis des lustres. Quand on s’est installés ici, j’ai rapidement inscrit toute la famille, et pour une petite vingtaine d’euros par an, et un accès quasi-illimité, on y trouve presque tout ce qui rassasie une rate de bibliothèque comme moi, ayant engendré des ratons aussi boulimiques que leur mère en terme de lecture. Notez que je ne parle pas ici du père, exception à la règle. Lire la suite