L’ironie des vacances

Biarritz - 010513

C’est de parcourir plus de 600 kilomètres pour aller chercher un soleil bien inscrit aux abonnés absents en Bretonnie, sans le trouver à Biarritz -excepté le 1er mai- et revenir chez soi par grand beau temps. Ce qui rassure, c’est qu’on a tous plus ou moins été dans le même bateau cette semaine, pour peu qu’on ait été sur la côte Atlantique, du Nord ou du Sud peu importe.  Lire la suite

Publicité