Du blanc pour la montée des marches

escalier5

Quand il a rangé les pinceaux après avoir peint le séjour l’an dernier, Chérimari ne pensait sans doute pas les ressortir aussi vite, lui qui, une fois le chantier fini, a déclaré en appuyant bien sur les mots : « vous m’entendez bien:  la peinture c’est fi-ni, je ne touche plus à un pinceau ! », et qui sentait venir une éruption cutanée à la simple évocation des termes « plafond », « murs », « finitions ». Mais ce que femme veut…

L’objet du scandale, c’était l’escalier. Quand nous avons fait construire la maison, on ne s’est pas assez penchés sur le sujet à l’époque, surtout par manque de temps, et on l’a bien regretté ensuite. Car cet escalier je l’ai toujours détesté, à peine installé, je ne pouvais déjà plus le voir en peinture (si j’ose dire) : en bois traditionnel, un modèle basique de chez basique et le même chez tout le monde, en gros. A compter de ce jour, j’ai du lui dire un bon millier de fois sur le ton trèèèèèès méchant de la belle-mère de Blanche-Neige : « un jour, toi, on te peindra ». Et c’en était resté là.

escalier avant1

escalier avant2

Sauf que, une fois nos murs du salon fraîchement peints de blanc et de gris, l’escalier, lui dénotait carrément. Une vraie verrue au milieu de la figure. A force de persuasion et de douces promesses du genre « mais oui c’est juré, c’est la dernière fois que je demande de peindre, hum hum« , Chérimari a mis à profit sa semaine de vacances d’hiver pour le transformer. Après le vilain petit canard, le cygne, qui n’attendait que trois couches de peinture pour se révéler.

escalier pendant1Avec la fameuse technique du « une marche sur deux » pour pouvoir monter et descendre…

escalier1

Après.

escalier2

escalier3

escalier4

Ça a quand même plus belle allure non ? Aujourd’hui, notre entrée a comme un petit air « East Coast » qui me plaît bien… et effet surprenant, dès la première couche il illuminait tout le salon, c’est magique Monique ! Mais cet aspect n’est peut-être encore pas définitif car j’aurais bien vu les contre-marches dans une autre couleur, en gris d’une autre nuance que le mur -je suis une obsédée du gris dans la maison-, ou en rouge -soyons fous- ou une sur deux… Arghh je sens encore que les négociations vont être ardues.  Je n’ai pas dit mon dernier mot !

Le revers de la médaille, c’est que l’escalier est maintenant devenu un véritable aimant à cheveux-poils de Mistercat et moutons indésirables… Bree est à nouveau mise à contribution avec le chiffon à poussière !

PS Je ne publie pas en direct du Festival de Cannes mais j’ai utilisé les deux neurones encore disponibles en fin de journée pour trouver un titre avec un jeu de mots de circonstance pas trop moisi ^-^

PS 2 Ceux qui nous connaissent « en vrai » ont déjà vu l’escalier repeint depuis quelques mois mais je me suis aperçue que je n’en avais pas parlé ici. Un billet déco, ça change un peu non ? Il faudra que je m’attelle aussi au billet sur le séjour, maintenant que j’y pense…

Advertisements

13 réflexions sur “Du blanc pour la montée des marches

  1. Oh la la j’en reve aussi aussi a la maison… J4ai le meme escalier que vous… et pareil je cherche des idées pour le camoufler… bref…
    Avec le temps pas de rayures au sol avec les chaussons? la peinture tient bien?
    Car dans la locationq ue nous avions avant l’escalier était peint et c’était une vrai « M**** ». Mais on sentait que a avait été fait n’impirte comment…

    Moi en plus j’aimerai changer la rambarde!

    • Mon rêve d’escalier n’avait rien à voir : je voulais du béton et du métal. Et une rampe en verre o-O (mais ça c’était avant d’avoir des z’enfants !). Il n’est peint que depuis début mars, mais pas de rayures (on marche dessus en chaussettes ou pieds nus) et on a pris une peinture spéciale « sols », genre sols de garage par exemple, pour passages intenses, et pas une peinture « bois », erreur qu’on aurait commis si la vendeuse chez LM ne nous avait pas très bien orientés dans notre choix.

      • Oui je pense qu’il faut une super peinture…
        Moi j’aimerai les marches en grises et les contres marches en blanches. mais zhom est pas encore « convaincue ».
        Et la rembarde en verre… le rêve 🙂

  2. Pingback: Inspiration salle de bains | Maman est en haut !

  3. Pingback: La chambre de collégienne | Maman est en haut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s