Dans la bibliothèque des z’enfants…

livres enfants

Parfois je cherche midi à quatorze heures. Je me plains souvent en ce moment, intérieurement, de manquer d’inspiration pour publier ici quoi que ce soit ; dans ce cas, je préfère ne rien rédiger du tout que de pondre une pauvre crotte inintéressante au possible. Tout ça c’est la faute au mauvais temps, t’façon. C’est comme le shopping, envie de rien en ce moment, c’est Chérimari qui est content. Des shorts et des maillots de bain, la bonne blague, pour quoi faire ? Etant donné qu’on nous l’a assuré avant-hier, c’est cuit, mort et enterré, on n’aura pas d’été non plus. Y’a pas que les vaches que ça perturbe. Pessimiste, moi, meuuuuuuh non (si peu)(hahahahaha).

Alors aujourd’hui on va parler d’une activité idéale pour les jours de pluie, m’est avis qu’on va dévaliser les rayons des librairies pour remplir une valise réservée aux livres pendant les vacances, on a bien fait de réserver dans le sud tiens. Peut-être même qu’on y fera des repérages pour vraiment déménager, au point où on en est. Je disais donc : on va causer lectures, plus précisément celles des z’enfants.

Voilà où je voulais en venir : quand je ne suis pas inspirée (et aussi parce qu’il me faudrait des journées de 36h), je n’ai qu’à observer un peu autour de moi, au hasard : les z’enfants, presque toujours le nez plongé dans un livre et profitant de la moindre minute disponible pour parcourir quelques lignes. Par exemple le matin avant de partir pour l’école, quand ils sont prêts et pas moi, avant de venir dîner quand je m’époumone au pied de l’escalier, leur hurlant « à taaaaable ! », dans la voiture (si, si, ça ne les rend pas malades, alors que je ne peux pas lire moi-même une simple carte routière…)… Voici un petit listing des dernières lectures de nos rejetons.

Cherche et trouve

A cinq ans, Timouton a une prédilection pour tout ce qui touche au métier de pompier, aux engins de chantier, aux chevaliers et aux pirates. Une future vocation dans l’un de ces domaines, peut-être ? Bon pour chevalier et pirate, je ne sais pas s’il existe une école aujourd’hui ^-^ A chaque passage à la médiathèque, j’essaie de lui trouver des livres ou documentaires en lien avec ces sujets. Pour ça, les Kidicocs marchent très bien, ils sont clairs, attractifs, joliment illustrés, interactifs et très agréables à parcourir. Le dernier qui est passé entre ses mains, les Pirates, a d’ailleurs failli passer par la fenêtre un matin où nous étions à la bourre, car le terrible engin s’était mis en tête de parcourir toutes les pages, en soulevant bien toutes les fenêtres et en les remettant bien lentement avant de passer à la suivante. Crise de nerf imminente de ma part, en constatant que ni chaussures ni blouson n’étaient mis, eux.

Autre coup de cœur, les « Où est Charlie ? » : ils s’y mettent souvent à deux ou trois et c’est au premier qui trouvera. Parfois je prends mon air de mère supérieure en passant derrière eux et en trouvant du premier coup l’objet ou le personnage qu’ils peinent à débusquer depuis plusieurs minutes. Et là je jubile. Dans la même veine, je peux aussi citer les aventures de la famille Oukilé que l’on retrouvait dans chaque numéro de Pomme d’Api à une période. Le livre qu’il feuillette en ce moment tous les jours, c’est le Cherche et Trouve géant, qui n’est pas un vain mot car l’album mesure 50 cm de haut !

L'incroyable secret de la maîtresse

Miniprincesse (8 ans) a pris le pli de lire avant de s’endormir. Sur sa table de chevet, il y a toujours un petit roman enfant, à côté des indétrônables Max et Lili, qui racontent avec beaucoup de sagesse les petits tracas de la vie quotidienne et comment les surmonter. Elle est plongée en ce moment dans « l’incroyable secret de la maîtresse« , l’histoire d’une drôle de maîtresse dotée de pouvoirs surnaturels…

Aurélie Laflamme

Misspaillettes (11 ans) s’oriente désormais vers des lectures un peu plus « pré-ado ». Elle adore la série « le club des baby-sitters » et la série « le journal d’Aurélie Laflamme« , dont elles se passent les volumes dans sa bande de copines. Il faut dire que la couverture très « fille » attire le regard ! Aurélie est une ado de 14 ans qui vit seule avec sa mère (son père est décédé). Au bout de quelques années, sa mère retrouve un nouveau compagnon, qui n’est pas forcément du goût de l’héroïne, mais elle va apprendre petit à petit à l’apprécier ; résumé fait sur les indications de ma grande, car je ne l’ai pas lu ! Elle adore aussi la série des Hermux Tantamoq, les aventures d’une souris-détective.

Voilà, au rythme effréné auquel passent les livres dans la maison, cette rubrique a des chances de revenir ici de temps à autre…

Quant à moi, j’ai enchaîné plusieurs genres différents ces derniers temps (merci temps pourri), mais ça, ce sera pour un autre billet. Tu vois quand tu veux, tu trouves de quoi publier ? me souffle une petite voix…

Publicités

4 réflexions sur “Dans la bibliothèque des z’enfants…

  1. Notre petite bibliothèque associative dont je suis bénévole est bien moins garnie que la médiathèque de ta ville : merci pour les idées.

    • Ah je ne savais pas que tu donnais de ton temps pour la bibliothèque, c’est sympa j’ai fait ça il y a longtemps aussi dans mon « village » 😉 Et dès qu’on parle de livres, moi je suis intarissable ! Sinon, comme je sais que ça peut t’intéresser, je t’encourage à aller voir chez Penséesbycaro, elle consacre régulièrement une rubrique à la littérature jeunesse via une de ses lectrices… Le dernier billet, très fourni, a été posté jeudi : http://www.penseesbycaro.fr/2013/05/litterature-jeunesse-les-chroniques-de-marje-10/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s